Une fiction écrite par par Anne-Claire Jaulin et Cristèle Alves Meira, réalisée par Pascal Deux. Voici l’histoire du tournage du film "La Honte" d’Ingmar Bergman avec l'actrice Liv Ullmann sur l’île suédoise de Faro. Invité N.T.Binh critique de cinéma dans Positif, auteur et réalisateur de documentaires.

Bergman
Bergman © AFP / AFP

Le tournage a lieu sur l’île de Fårö, une île isolée dans la mer Baltique et sur laquelle Bergman a décidé de s’installer pour vivre.

L'héroïne du film est Liv Ullmann, actrice qui a joué dans plusieurs films de Bergman dont Persona, l’Heure du Loup et la Honte, mais qui fut aussi sa compagne, femme et muse.

Le couple vivra sur l’île de Fårö une relation forte, un amour très grand entrecoupé de crises et de tensions, ce que le cinéaste appelait « mes démons », ceux de la jalousie extrême. Dans ce lieu isolé qui devint vite une forteresse puis un bunker, Liv Ullmann se sentira presque séquestrée, elle s’enfuira avec la petite fille qu’ils ont eue ensemble.

« Rien de spontané chez moi, rien d'impulsif », a dit un jour Bergman qui déclare par ailleurs : « Je ne discute jamais avec mon intuition, c'est elle qui décide .»

Dans son livre Laterna Magica, Bergman écrit aussi : « Je suis attaché à Faro… au bord de la mer je peux me laisser aller à ma fureur et hurler. Une mouette tout au plus s’envole. Sur le plateau ce serait une catastrophe. » Le cinéma du maître suédois illumine les écrans depuis près d'un demi-siècle, parcouru par la dualité : la rigueur de la mise en scène contient les troubles et les angoisses de son auteur, l'éclat des visages et la lumière transcendent les passions de ses personnages.

Bergman intense et secret, amoureux et passionné, sa reconnaissance est vertigineuse, sa quarantaine de films n’a jamais cessé d’être vue et admiré. Réalisateur de films, metteur en scène de théâtre, Bergman aurait eu cent ans en juillet de cette année

La Cinémathèque française lui offre un anniversaire impressionnant avec des projections mais aussi des rencontres, des conférences du 19 septembre au 11 novembre 2018.

Deux documentaires sortent sur les écrans : 

Alors pourquoi un tel hommage envers ce cinéaste ? Fût-il un géant ?

Icône de la Nouvelle Vague, admiré par Godard et Truffaut mais aussi guide de la génération suivante comme Jacques Doillon, André Téchiné, Benoît Jacquot ou Philippe Garrel ! Du Septième Sceau à Persona, des Fraises sauvages à Fanny et Alexandre, en passant par Cris et chuchotements , il nous faut analyser les sortilèges de cette œuvre « d'une pureté cinématographique éblouissante » et les visions torturées et pessimistes du réalisateur suédois

Mais revenons à la fiction, elle commence sur un bateau en mer au large de l’île de Fårö, en Suède. Voici les annotations des deux scénaristes :

Liv Ullmann (28 ans) et son partenaire de jeu, Max von Sydow sont tous les deux installés dans une barque. Des bruits mécaniques, des personnes qui s’affairent sur un plateau de cinéma flottant, le bruit de l’équipe de tournage qui s’agite. Il fait froid. Le vent souffle. A leur respiration et au claquement de leurs dents, on comprend que les deux comédiens sont morts de froid et épuisés…

Extrait du scénario 

3. INT / NUIT - MAISON INGMAR & LIV / SALON ...

Elle ouvre à nouveau la porte. Il la referme. 

INGMAR BERGMAN Et moi de t’en empêcher. Lâche ça. 

LIV ULLMANN Je ne lâcherai rien, tu m’as bien compris ? Rien. 

INGMAR BERGMAN Donne moi cette poignée, Liv ! Au loin, les pleurs et cris d’un bébé. C’est Linn, leur fille de 2 ans

LIV ULLMANN (plus fort) Tu ne décides pas, je fais ce que je veux ! 

INGMAR BERGMAN Ne crie pas, tu réveilles Linn !

LIV ULLMANN Je parle comme je veux ! 

INGMAR BERGMAN C’est pas toi qui décide ! Tu n’en as pas eu assez de te frotter à Max toute la journée, il faut en plus que tu passes la soirée à ses côtés ? Je ne suis pas dupe, je vois bien ses regards, ses caresses, tes mains dans les siennes… 

LIV ULLMMAN (le coupant) C’est toi qui m’ordonnes de me serrer contre lui et maintenant tu me le reproches ! Ne m’oblige pas à me justifier de choses qui n’existent pas. 

INGMAR BERGMAN Comme tu es aveugle Liv ! Ils sont tous après toi ! Tu veux me faire croire que tu ne vois rien. Aveugle ou sotte, je ne sais pas ce qui es le pire. 

LIV ULLMMAN Tu n’as pas de coeur. Je voulais juste diner Ingmar, juste diner et toi... 

INGMAR BERGMAN (la coupant) Si tu sortais tous les soirs, à danser et boire du whisky, on ne ferait pas de film ! 

LIV ULLMANN Je ne comprends pas ! Je ne comprends rien ! Je ne te comprends pas, Ingmar ! Tu es jaloux, voilà ce que tu es. Pourtant je prie pour toi… 

INGMAR BERGMAN Tu pries pour toi-même ! C’est du théâtre ! C’est du mauvais théâtre ! 

LIV ULLMANN Ferme-là ! 

Liv se jette sur Ingmar pour le frapper au torse.

LIV ULLMANN Arrête... ! Arrête ! Tu m’étrangles ! 

INGMAR BERGMAN (hurlant) … Je voudrais te tuer ! 

LIV ULLMANN (hurlant) …Ingmar, arrête ! Tu me fais peur ! 

Liv, ouvre la porte et court dans les couloirs, Ingmar à sa poursuite

INGMAR BERGMAN Liv, reviens ! 

Les pleurs de l’enfant s’intensifient. Bruits de portes, une serrure que l’on ferme à clés, Ingmar qui tambourine à la porte. 

INGMAR BERGMAN Liv ! Ouvre ! 

Liv ouvre ou je défonce cette porte ! Soudain le silence. Assise sur le rebord de la salle de bain, Liv respire lentement. D’un coup, les pleurs de sa fille de deux ans reprennent de plus belle

LIV ULLMANN (tout bas, comme si sa fille pouvait l’entendre) Linn, ma chérie, je t’en supplie, calme-toi… Maman n’est pas loin… 

Soudain, le bruit d’une vitre que l’on casse. Liv crie. 

LIV ULLMANN Haaaaaaaa !

Notre invité N.T.Binh

N.T.Binh est enseignant de cinéma à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, réalisateur de documentaires, critique dans la revue Positif sous la plume de Yann Tobin, auteur de plusieurs livres sur des cinéastes comme Lubitsch, Sautet ou encore Mankiewicz mais aussi de « Ingmar Bergman, le magicien du Nord » édité chez Gallimard en 1993. A signaler : il sera commissaire d'une exposition qui ouvrira le 19 octobre prochain à la Philarmonie de Paris : Comédies musicales, la joie de vivre du cinéma. 

Les scénaristes Anne-Claire Jaulin et Cristèle Alves Meira

La biographie de Anne-Claire Jaulin à consulter ici et celle de Cristèle Alves Meira à redécouvrir ici

Générique

LES DÉMONS DE BERGMAN

Une fiction d’Anne-Claire Jaulin & Cristèle Alves Meira

Avec: 

  • Sandy Boizard : Liv Ullmann
  • Christophe Brault : Ingmar Bergman
  • Cyril Bothorel : Max Von Sydow
  • Marik Renner : Linn Ullmann (la fille de Liv)
  • Sébastien Deux : 1er assistant réalisateur
  • Norbert Ferrer : Chef électro
  • Thomas Othello Pontier : Electro
  • Tobias Nuytten : Assistant caméra
  • Bruitages : Sophie Bissantz
  • Prise de son, montage, mixage : Emmanuel Armaing, Marie Le Peintre
  • Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu
  • Réalisation : Pascal Deux

Programmation musicale:

  • Harry NILSSON : one 
  • Nilufer YANYA : Thanks 4 nothing 
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.