Pour les moins de trente-cinq ans, le Front National a toujours fait partie de la vie politique française avec plus ou moins de succès.

Tout au long de leurs souvenirs, ils se souviennent des dérapages médiatiques du chef Jean-Marie le Pen, de ses condamnations, des « chambres à gaz » qualifiées par lui de « détails » de l’histoire, de ses violences physiques envers une candidate socialiste dans les Yvelines, de ses jeux de mots injurieux, de ses insultes contre les musulmans, les juifs ou les Roms, du 21 avril 2002 bien sûr, et de la quête de respectabilité de ce parti sous l’égide de sa fille Marine. Pour les plus âgés, le Front National est entré dans la vie politique, un soir de septembre 1983, lors d’une élection partielle dans l’Eure et Loir. Avant cette date, le parti d’extrême-droite n’est rien. Fondé en 1972, il n’a qu’un chef sans horizon et sans machine électorale. Avec 270 adhérents en 1980, les réunions se déroulent souvent chez un militant à trois ou à quatre… Presque dans une cabine téléphonique !

Jean-Pierre Stirbois au Palais des Congrès de Lyon, 1984. M.A. Chantelot via Wikimedia Commons.
Jean-Pierre Stirbois au Palais des Congrès de Lyon, 1984. M.A. Chantelot via Wikimedia Commons. ©

Mais en 1983, avec Jean-Pierre Stirbois, le front sort du bois. Numéro du 2 du parti, il crée la surprise et la stupeur à Dreux. La brèche s’ouvre. Elle sera durable.

Entretiens avec Françoise Gaspard (ancienne maire PS) et Jean-Pierre Stirbois (candidat du Front National) :

### Invité en direct : Pour en parler, nous recevrons en seconde partie d'émission,**David Doucet** , journaliste aux Inrockuptibles et auteur de "Histoire du Front national" aux éditionsTallandier.
Histoire du front national.
Histoire du front national. © Radio France
### **Pour réécouter l'interview du 13 avril 2015 :** **Françoise Gaspard , Maire de Dreux de 1977 à 1983.**
**Une émission à suivre, commenter et partager sur** [**Facebook** ](https://www.facebook.com/pages/Affaires-sensibles/731521173563624?ref=hl)**.**
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.