2001, l’odyssée de l’espace, de Stanley Kubrick, l'un des plus grands films de l’Histoire du cinéma. Mais aussi l’un des plus énigmatiques. Un film qui s’ouvre à l’aube de l’humanité pour s’achever sur la vision d’un fœtus astral aux confins de l’espace.

1966, sur le tournage de "2001, l'Odyssée de l'espace" aux studios de la MGM dans le Hertfordshire (GB). John Alcott ajuste la position de la caméra derrière laquelle se tient Stanley Kubrick À gauche, l'acteur Keir Dullea
1966, sur le tournage de "2001, l'Odyssée de l'espace" aux studios de la MGM dans le Hertfordshire (GB). John Alcott ajuste la position de la caméra derrière laquelle se tient Stanley Kubrick À gauche, l'acteur Keir Dullea © Getty / Keith Hamshere

Perfectionniste maniaque et génial inventeur de formes, Stanley Kubrick n’a réalisé que treize films en quarante ans de carrière. « 2001… », film d’art et d’essai au budget de superproduction, mettra quatre ans à voir le jour, sur fond de guerre menée par les Américains et les Soviétiques pour la Conquête spatiale. A l’heure où même les Chinois se lancent dans l’aventure spatiale, où le rover Perseverance envoyé par les Américains sur Mars multiplie les témoignages photographiques sur la planète rouge et que des voyages vers Jupiter sont à l’étude, retour sur un film qui continue de briller comme une étoile lointaine dans la galaxie cinématographique.

Un récit documentaire de Vincent Lebrun 

Invité : 

Laurent Vachaud, scénariste et collaborateur à  la revue Positif

Programmation musicale : 

  • PINK FLOYD : Breathe
  • DAVID BOWIE : Space oddity (1969)
  • Damon ALBARN : Everyday robots (2014)
Programmation musicale
L'équipe