31 juillet 1944, Antoine de Saint Exupéry vole pour la dernière fois. En mission pour les Alliés, il disparaît sans laisser de trace. Peut-être s'est-il fait descendre par l’ennemi ? A-t-il été victime d'une panne ou d'un manque d’oxygène ? S'est-il réfugié dans un monastère ? A-t-il délibérément mis fin à ses jours ?

Antoine de Saint Exupéry, 1er janvier 1935
Antoine de Saint Exupéry, 1er janvier 1935 © Getty / Hulton Archive

Après être revenu du Sahara, des Andes, de la Patagonie, après s’être écrasé au Guatemala, en Libye, avoir couvert la guerre d’Espagne, survécu miraculeusement et raconté ses aventures dans Courrier Sud, Vol de nuit, Terre des Hommes et Pilote de guerre, ce 31 juillet 1944, Saint Exupéry s’est envolé et n’est jamais rentré.

Sa disparition est restée une énigme, longtemps. Elle est devenue légende quand, après sa mort, Le Petit Prince est devenu le best-seller qu’il est aujourd’hui : l’un des livres les plus lus au monde aux côtés de la Bible et du Coran. Car Saint Exupéry est à la fois un héros de l’aviation, à la hauteur de Lindbergh et de Blériot, et un écrivain de la trempe de Malraux et de Camus. Dans son sillage, il laisse un mythe, une oeuvre et une énigme : que s’est-il passé le 31 juillet 1944 ?

Un récit documentaire de Romain Weber 

Invité : 

Le journaliste et écrivain Bernard Chabbert, auteur avec Romain Hugault (illustrations)  de : St Ex, un prince dans sa citadelle, Editions Paquet (2020) 

Programmation musicale : 

  • Keren Ann : Ae_roplane (_2000)
  • Yves Desrosiers : _Saint Exu (_2013)
  • James Taylor : Fire and rain (1969)
  • Lenny Kravitz : Fly away (2018)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.