Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose « Ouvéa 88»

Arrestation après l'assaut contre la grotte d'Ouvéa, Nouvelle Calédonie
Arrestation après l'assaut contre la grotte d'Ouvéa, Nouvelle Calédonie © Sipa / HALEY

Une émission proposée par Christophe Barreyre

Écrite par Philippe Alkemade

Réalisée par Pascal Deux

Affaires Sensibles/ la Fiction nous vous proposons une série politique de deux épisodes. Le premier traite de l’assaut de la grotte d’Ouvéa le 5 mai 1988. La semaine prochaine nous vous raconterons la suite, les « Accords de Matignon ». Quelques mois plus tard, en effet le 26 juin 1988, Michel Rocard, nommé premier ministre après la victoire de François Mitterrand, réussira à faire signer un accord de paix entre Jean-Marie Tjibaou et Jacques Lafleur, les représentants des deux communautés ennemies.

Extrait de scénario

Séquence 1

Voix de femme - Nouvelle-Calédonie. 200 000 habitants dont 88 000 Kanaks. À 22 000 km de Paris. Vendredi 22 avril 1988. Aux premières heures de l’aube.

On entend un groupe d’hommes marcher, en silence, dans un sous-bois.

Le narrateur – En cette fin de première cohabitation, nous sommes à deux jours du premier tour de l’élection présidentielle qui va voir s’affronter un Président de la République, François Mitterrand, à son Premier Ministre, Jacques Chirac. Nous sommes également à deux jours des élections régionales de Nouvelle-Calédonie qui doivent entériner un nouveau statut pour le territoire calédonien, statut mis au point par Bernard Pons, secrétaire d’Etat RPR des DOM-TOM. Mais ce statut Pons, par un redécoupage tendancieux et sectaire, désavantage les indépendantistes. Ces derniers vont réagir.

Le groupe d’hommes s’arrête.

NOTRE INVITE : Jean-François Merle

Jean-François Merle, le 15 Septembre, 2016
Jean-François Merle, le 15 Septembre, 2016 © Maxppp / Vincent Isore

Inspecteur général de l’agriculture et conseiller d’Etat honoraire, Jean-François Merle a été conseiller technique chargé de l’outre-mer à Matignon de 1988 à 1991, quand Michel Rocard, dont il avait été un proche collaborateur depuis 1978, était Premier ministre. A ce titre, il a participé à la négociation des accords de Matignon puis supervisé leur mise en œuvre. Depuis, il n’a pas cessé de suivre l’évolution de la Nouvelle-Calédonie, et des autres outre-mers, dans les différentes responsabilités qu’il a exercées. En juillet 2014, il a été chargé par Manuel Valls, Premier ministre, d’animer avec Alain Christnacht, artisan de l’accord de Nouméa de 1998, une mission d’écoute et de conseil sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, pour préparer la consultation d’autodétermination du territoire qui doit intervenir au plus tard en 2018.

LE SCÉNARISTE : Philippe Alkemade

Après avoir vécu en Belgique ainsi qu’au Royaume-Uni, Philippe Alkemade choisit de s'installer à Paris. Avec une vingtaine de pièces à son répertoire, il est traduit et joué dans de nombreux pays. Auteur de pièces radiophoniques, il écrit depuis plusieurs années pour France Inter (Nuits Noires, Au fil de l’Histoire, Affaires sensibles). Depuis 2012, en collaboration avec Stefano Vismara et le Novecento Ensemble, il écrit du théâtre-concerté, mélangeant textes de théâtre et musique. Son dernier spectacle autour de la musique d’Alexandre Scriabine, Le vacarme de l’âme, a vu le jour en juin 2016. Il est cofondateur de la revue mensuelle des écritures théâtrales BAT - Le Billet des Auteurs de Théâtre. Ses textes sont publiés, entre autres, aux Presses électroniques de France (PEF).

Générique de l’équipe :

  • Prise de son/montage/mixage :

Pierre Minne

Lidwine Caron

  • Bruitage :

Patrick Martinache

  • Assistante à la réalisation :

Julie Briand

  • Réalisation :

Pascal Deux

  • Et avec :

Yvon Martin

Fabrice Pierre

Augustin Ruhabura

Mathieu Rauchvarger

Daniel Lobé

Norbert Ferrer

Grégoire Ostermann

Eric Herson-Macarel

Jean-Claude Dauphin

Christine Braconnier

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.