L'histoire du tueur en série appelé le Grêlé

Portrait-Robot du tueur en série "le Grêlé"
Portrait-Robot du tueur en série "le Grêlé" © Maxppp / EMMANUEL PAGNOUD/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’un des plus vieux dossiers de la brigade criminelle de Paris, l’affaire dite du Grêlé.

Cette histoire a commencé il y a presque 31 ans, en mai 1986. 31 années, une éternité au sein de la brigade criminelle qui, depuis, a révolutionné ses méthodes et ses moyens. A l’époque, l’ADN comme l’ordinateur ne sont pas encore les compagnons indispensables des brigades criminelles. Les enquêtent se résolvent grâce aux témoignages et aux indices récoltées, à la sagesse et à l’intuition des inspecteurs, et souvent avec un peu de chance.

Pour notre affaire, la chance a toujours été du côté de l’assassin, qui tua une première fois, le 5 mai 1986, une jeune fille de 11 ans, Cécile. Il l’a violée puis assassinée. Depuis, son ombre, ses méthodes, ses pulsions ont resurgit dans divers dossiers : tentatives d’agressions, agressions, viols, meurtres.

  • Notre invitée: Patricia Tourancheau, journaliste pour le journal en ligne les Jours, elle a repris le fil de l’affaire du grêlé dans une enquête passionnante qui est l’une des parties de son livre « « Le 36, histoires de poulets, d’indics et de tueurs en série » édité au Seuil.

  • Affaires sensibles : Une émission de France Inter, en partenariat avec l'INA.

    Préparée par Jean Bulot, avec l'appui des documentalistes de Radio-France

    Coordination: Christophe Barreyre

    Attachée de production: Valérie Priolet

    Réalisation David Jacubowiez

    Programmation musicale: Muriel Perez

  • MOBY "Sleep alone" et Nick CAVE/The Bad Sleeds "Girl in amber"
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.