Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire cachée de la bombe H française.

Un nuage de champignon après l'explosion d'une bombe atomique française au-dessus de l'atoll de Mururoa, également connu sous le nom Aopuni.
Un nuage de champignon après l'explosion d'une bombe atomique française au-dessus de l'atoll de Mururoa, également connu sous le nom Aopuni. © Getty / Galerie Bilderwelt

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire cachée de la bombe H française. Un secret d‘Etat digne des plus grands romans d’espionnage, et qui nous plonge dans la France gaulliste des années 1960, en pleine Guerre Froide. Alors que le monde est divisé en deux blocs antagonistes, les Etats-Unis d’un côté et l’Union soviétique de l’autre, détenir l’arme nucléaire est une priorité pour le général Charles de Gaulle. Car au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, posséder l’arme nucléaire, c’est avant tout faire partie des vainqueurs. Avec elle, il défend l’idée de la Grandeur nationale et de l’indépendance de la France face à ses Alliés d’hier. Avec la bombe H, il le sait : le pays retrouvera symboliquement et concrètement son statut de grande puissance.

Pourtant, le pays va mettre des années à maîtriser l’atome : quinze ans de recherche scientifique pour concevoir la bombe atomique ; huit années supplémentaires pour fabriquer la bombe à hydrogène, la bombe H. Une arme d’une puissance infinie, clé de voûte de la « dissuasion nucléaire » mondiale. Et l’histoire française de sa conception est une aventure exaltante, rocambolesque – et teintée de mystère. Car si pendant près de trente ans, on nous a servi un roman national glorieux et policé, il n’en est rien. Révélations après révélations, l’histoire officielle a laissé place à l’histoire officieuse. Ici se confondent savants et apprentis-sorciers, ambassadeurs et espions, diplomatie et marchandage nucléaire.

Invité

Après le récit, pour en parler – et lever peut-être le voile des derniers secrets – nous nous entretiendrons avec l’historien André Bendjebbar, en duplex d’Agen dans les studios de 47 FM que nous remercions. En 2000, André Bendjebbar écrit une Histoire secrète de la bombe atomique française, publiée aux éditions du Cherche Midi.

Vidéo

Bibliographie :

  • Histoire secrète de la bombe atomique française, André Bendjebbar aux Editions Le Cherche Midi

  • Le mal français, Alain Peyrefitte aux Editions Fayard

  • Mémoires: Du Vél d’Hiv à la bombe H, écrit par Robert Dautray aux Editions Odile Jacob

  • Les moyens de la puissance: les activités militaires du CEA, 1945-2000 écrit par Jean-Damien Pô

Programmation musicale :

  • Noana Be par The Dizzy Brains (X-Ray Productions)
  • La bombe humaine par Téléphone

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.