Aujourd’hui dans Affaires sensibles l’incroyable histoire de l’escroquerie à la taxe carbone ! Invité le journaliste Fabrice Arfi coresponsable des enquêtes à Médiapart, il travaille sur ce dossier depuis de nombreuses années et en à fait un livre “D’argent et de sang” paru au Seuil.

illustration dioxyde de carbone
illustration dioxyde de carbone © Getty / japatino

S’il ne fallait retenir qu’un chiffre dans tout ce dossier, ce serait celui-ci : « 1,7 milliard d’euros ». Oui, vous avez bien entendu « 1,7 milliard d’euros » d’argent public subtilisé par des mafieux en col blanc – en l’espace d’un an et demi !

Tout est parti de la création d’un marché européen de quotas sur les émissions de carbones... Bruxelles pensait avoir agi dans l’intérêt du climat, personne n’imaginait alors qu’on venait d’ouvrir la boite de pandore à des escrocs. Car grâce à quelques ordinateurs, des comptes dissimulés à l’étranger et un stratagème vieux comme le monde, des délinquants financiers allaient trouver la faille et commettre un gigantesque hold-up – au nez et à la barbe des autorités !

Pire, à cette épiphanie d’argent détourné allait bientôt succéder une litanie de crimes ! Car après le temps de la décadence sur fond d’enrichissement « carboné », Paris et ses environs allaient être le théâtre d’une mystérieuse série d’assassinats !

Si depuis, le dossier de l’escroquerie à la taxe carbone a été jugé devant les tribunaux. Si, une grande partie des coupables ont été condamnés. Il reste toujours dans cette affaire des secrets bien gardés, des meurtres non élucidés et surtout une montagne d’argent jamais retrouvé !

Invité Fabrice Arfi

Le journaliste Fabrice Arfi est coresponsable du service Enquête de Médiapart, il travaille sur ce dossier depuis de nombreuses années. Son dernier livre D’argent et de sang, paru au Seuil, nous plonge dans limbes de cette mafia du CO2 à la manière d’un polar. Sauf qu’ici tout est vrai ! Et la réalité dépasse de loin la fiction !

Ressource complémentaire :

Programmation musicale : 

  • The Notorious B.I.G. – "Mo Money Mo Problems"
  • Alain Bashung – "Comme un lego"
  • Lee Fields – "Money Is King"
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.