Aujourd'hui, notre fiction s'intéresse à Pierre Dac. Avec Jacques Pessis en 2ème partie.

Le chansonnier Pierre Dac
Le chansonnier Pierre Dac © Lido/Sipa

"Pierre Dac, de son vrai nom André Isaac, est né le 15 août 1893 à Châlons-sur-Marne, appelé aujourd’hui Châlons-en-Champagne. « A votre santé ! », dirait l’humoriste qui ajouterait, toujours à propos du champagne : « Quand mon verre est vide, je le plains, « plains » avec un « a », quand il est plein, cette fois-ci avec un « e », je le vide ! » Pierre Dac, un amoureux des mots, un cocasse, un loufoque. Un patriote qui a été blessé durant la Première guerre mondiale. Que faire après l’armée ? Vaste question à laquelle le jeune homme ne parvient pas à répondre. Et de marcher jour après jour, sans but précis, des pas qui le mènent en 1922 jusqu’à la place du Tertre à Paris. Il éclate de rire lorsqu’il entend des chansonniers annoncer le plus sérieusement du monde que des sportifs vont traverser Montmartre à la nage ! C’est dit : il sera, malgré sa timidité maladive, chansonnier. Il réussit à se faire un nom grâce à son humour décalé. Sa notoriété le conduit au micro des stations de radios, alors en plein essor. Il crée et anime des émissions totalement déjantées. Mais la Seconde guerre mondiale mettra, pour un temps, un terme à son ascension. Juif, il lui faudra fuir devant la progression de l’armée allemande. Dinah Gervyl, sa compagne depuis 8 ans, tente de l’en convaincre…"Tiré du scénario écrit par Léo Koesten.

Léo Koesten
Léo Koesten © Radio France / Valérie Bour

Léo Koesten est né le 26 mai 1945. Il a partagé sa vie entre enseignement – il a été, notamment, professeur d’allemand et de communication à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, et médias – il a gagné deux prix de télévision pour des courts-métrages, le premier sur le compositeur Olivier Messiaen, le second sur le peintre surréaliste Max Ernst.

Pour ARD, la première chaîne de télévision allemande, il a suivi durant 5 ans le Tour de France cycliste en réalisant de très nombreux reportages à caractère touristique et culturel.

Il est l’auteur de nombreux manuels d’apprentissage du français destinés aux lycéens allemands, d’une centaine de pièces et de reportages pour la radio allemande à Cologne et de plus d’une trentaine de pièces historiques et de polars pour France Inter, France Inter qui a diffusé le 26 décembre 2014, dans le cadre d’ »Affaires sensibles », un docufiction consacré à l’écrivain Marguerite Yourcenar.

Pour la série « Au fil de l’histoire », il a écrit une pièce d’une durée de 30 minutes, « Du sang sur la Rose blanche », l’histoire de ces jeunes Allemands qui avaient appelé la population allemande à résister aux nazis et qui l’ont payé de leur vie. Dans ce texte pour France Inter, il y avait matière à pièce de théâtre. C’est ainsi que sont nés « Les Peintres », un texte écrit en collaboration avec Laurent Cazanave. La pièce « Les Peintres » a été publié par « L’Harmattan » et fera prochainement l’objet de lectures dans le Sud de la France. « Les Peintres » ou l’Histoire qui risquerait de se répéter ?

Pour l’heure, Léo Koesten met la dernière main à un court-métrage et à une pièce de théâtre commandée par la ville de Sèvres, pièce qu’il a intitulée « Les défis de Madame de Pompadour ».

Comédiens P.Dac
Comédiens P.Dac © Radio France / Valérie Bour

Affaires Sensibles

Fabrice Drouelle, Christophe Barreyre

Pierre Dac,

de Pierre Koesten

Avec

Jean-Luc Porraz – Pierre Dac

Catherine Sauval – Dinah Gervyl

Olivier Chauvel – Jacques Duchesnes

Jean-Paul Bordes – Jean Oberlé

Prise de son, montage et mixage : Pierre Minne, Lidwine Caron

Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère

Réalisation : Catherine Lemire

Catherine Lemire
Catherine Lemire © Radio France / Valérie Bour
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.