Aujourd’hui dans Affaires Sensibles : retour sur le bombardement du camp français de Bouaké le 6 novembre 2004. Invité Jean Balan avocat au barreau de Paris, auteur de "Crimes sans châtiment, affaire Bouaké, un des plus grands scandales de la Vè République" qui vient de paraître chez Max Milo éditions.

Un soldat français se tient devant un bâtiment détruit qui a été utilisé par l'armée française, le 10 novembre 2004 au lycée Descartes à Bouaké.
Un soldat français se tient devant un bâtiment détruit qui a été utilisé par l'armée française, le 10 novembre 2004 au lycée Descartes à Bouaké. © AFP / PHILIPPE DESMAZES

9 militaires français sont morts et 39 autres ont été blessés le 6 novembre 2004 à Bouaké. Ce jour-là, deux avions de l’armée ivoirienne prennent pour cible les soldats français de la Force Licorne, mandatée par l’ONU pour maintenir l’ordre en Côte d’Ivoire. 15 ans après les faits, ces crimes n'ont toujours pas trouvé de coupables. Un procès aux Assises de Paris s'ouvre en mars prochain pour juger 2 pilotes biélorusses suspects...

Nouvel invité Jean Balan

Jean Balan avocat au barreau de Paris, auteur de "Crimes sans châtiment, affaire Bouaké, un des plus grands scandales de la Vè République" qui vient de paraître chez Max Milo éditions

Cette émission est une rediffusion du 25 janvier 2017. Pour retrouver les ressources documentaires et la programmation musicale, c'est ici

Jean Balan avocat et auteur de Crimes sans châtiment - affaire Bouaké Ed Max Milo
Jean Balan avocat et auteur de Crimes sans châtiment - affaire Bouaké Ed Max Milo © Radio France / valerie Priolet
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.