Aujourd’hui dans Affaires sensibles, la Guerre des Malouines.

Première grande bataille aéronavale depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, le conflit des Malouines a laissé une trace indélébile dans notre histoire récente.

Explosion de la frégate britannique HMS Antelope, le 8 avril 1982
Explosion de la frégate britannique HMS Antelope, le 8 avril 1982 © MaxPPP

Là-bas, perdu au fin fond de l’Atlantique Sud, deux pays vont en effet se livrer un bras de fer de 74 jours à coup d’opérations d’intimidation spectaculaires et de tirs de missiles sol-air sur cibles réelles. L’enjeu de cette opposition : la souveraineté sur un îlot désertique. Particularité de taille : les deux puissances engagées de part et d’autre sont deux alliés sur l’échiquier, plus large, de la guerre froide.

D’un côté, on retrouve le Royaume-Uni, sa « Dame de Fer » et ses navires de combats de dernière génération. Eux ne veulent à aucun prix céder les Malouines. De l’autre, il y a l’Argentine, sa junte militaire et ses avions Mirages armés de missiles de fabrication française. Eux veulent à tout prix récupérer l’archipel !

Résultat de cette confrontation : de l’encre et du sang. Une couverture médiatique exceptionnelle et une guerre qui va coûter la vie à un peu plus de 1 000 soldats. Sacrifiés sur l’hôtel de la raison politique. Car, comme nous allons le voir derrière le conflit des Malouines tant du côté argentin que britannique ne se cache qu’une vaste opération de récupération politique…

Invité

Après le récit, nous recevrons dans ce studio, Pascal Delannoy. Chroniqueur chez nos amis de France Info. Pascal Delannoy fut l’envoyé spécial permanent de Radio-France à Londres entre 1981 et 1987. Il a vécu heure par heure, aux côtés des britanniques, cette affaire. Il nous livrera son témoignage, ses anecdotes et ses souvenirs.

Archive INA

Charles Fiterman (Ministre communiste des Transports) se montre très réservé sur les positions "pacifistes" prises par L'Humanité sur la guerre des Malouines et approuve à mi-mots la réponse militaire de la Grande-Bretagne face à l'agression préalable de l'Argentine.

Une émission à suivre, commenter et partager surFacebook.

Les liens

Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.