Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, retour sur la visite polémique du général de Gaulle au Québec en juillet 1967.

__

Québec Charles de Gaulle
Québec Charles de Gaulle © / Jean Gagnon

__

« Vive le Québec… et vive le Québec libre ! » c’est avec ces quelques mots simple mais pas si anodin, prononcés à la fin d’un discours public lors d’une visite d’État au Canada, que le général de Gaulle, président de la république française, a déclenché l’une des plus grandes crises diplomatique de l’après-guerre. Crise qui a précipité son départ du Québec après seulement 3 jours de visites.

Parmi les nombreuses pages de l’Histoire de notre pays qu’il a écrit pendant presque 3 décennies, en voici l’un des plus mal connues et surtout des plus mal comprises. Provocation inutile pour les uns, expression d’un soutien inébranlable qu’il nourrissait à l’intention des « français d’Amérique » pour les autres… 48 ans après, il plane toujours au-dessus de cette phrase sur « Le Québec Libre » une kyrielle d’interrogations qui se sont renforcés avec les années…

Mais alors pourquoi le général De Gaulle a-t-il dit ça? Dans quel contexte s’inscrit cette déclaration ? L’acte était-il prémédité ? Les conséquences ont-elles été sous-estimées ?

C’est à ces questions que nous allons tenter de répondre aujourd’hui ! Après le récit, notre invité pour revenir avec nous sur cette affaire Jacques Beauchemin, professeur de sociologie à l’UQAM (L’Université du Québec à Montréal), il sera avec nous en duplex depuis la Belle Province. On remercie d’ailleurs nos amis et confrères de Radio-Canada Montréal pour leur aide précieuse.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.