Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, La Porte du Paradis de Michael Cimino ou la fin des illusions de Hollywood.

Extrait du film « La porte du Paradis » de Michael Cimino avec Kris Kristofferson et Isabelle Huppert
Extrait du film « La porte du Paradis » de Michael Cimino avec Kris Kristofferson et Isabelle Huppert © Sipa / NANA PRODUCTIONS PHOTOGRAPHE

Le 2 juillet dernier, nous apprenions la mort du cinéaste américain Michael Cimino. Au milieu des hommages et célébrations, un sentiment de regret dominait. Car le réalisateur laisse derrière lui une carrière controversée. Il suffit de compter : en quarante ans de carrière, Cimino n’a réalisé que sept films. Pourtant, au cœur de cette trop courte filmographie, se glissent deux oeuvres immenses, à la trajectoire inversée. Autrement dit : Voyage au bout de l’enfer et La Porte du Paradis, dont on peut dire qu’ils comptent parmi les films les plus importants du cinéma américain de ces quarante dernières années.

Curieux, mystérieux, secret, Cimino incarne le mythe du génie maudit. Cette légende noire s’est construite avec son film La Porte du Paradis, l’une des plus grandes catastrophes industrielles de l’histoire du cinéma. On connaît ces légendes qui peuplent la chronique du septième art : ces récits de tournages cauchemardesques, desquels naissent ou meurent, les chefs-d’œuvre. Mais ici, point d’ouragan pour détruire les décors, pas d’acteur qui se blesse ou d’arrêt de tournage imprévu. Non, là, il n’y a qu’un réalisateur et son désir, son souci, sa folie du détail, du réalisme et de la précision.

Or, La Porte du Paradis, c’est justement le film de la rupture. De deux mondes qui s’écroulent. Celui du Nouvel Hollywood d’abord, cet âge d’or du cinéma américain des années 70, qui a sacré le réalisateur roi et permis l’essor d’une génération de cinéastes à la créativité inédite… Une période bénie à laquelle La Porte du Paradis met symboliquement fin car son échec historique servira d’alibi pour une reprise en main des studios hollywoodiens. L’autre rupture, c’est celle d’une certaine idée de l’histoire des Etats-Unis, du mythe de la conquête de l’Ouest, à laquelle Cimino s’attaque. Sans concession, il tend le reflet insupportable d’un pan de l’histoire de son pays.

Anne-Marie Bidaud, historienne, spécialiste du cinéma américain
Anne-Marie Bidaud, historienne, spécialiste du cinéma américain © Radio France / Emmanuelle Fournier

En seconde partie d’émission, nous recevrons Anne-Marie Bidaud, historienne spécialiste du cinéma américain et auteur du livre Hollywood ou le rêve américain, publié chez Armand Colin en 2012.

Livres :

- Michael Cimino, Les voix perdues de l’Amérique, Jean-Baptiste Thoret

- 15 ans de cinéma américain, Cahiers du cinéma

- Le cinéma américain des années 1970, Jean-Baptiste Thoret

Film :

Coffret Carlotta Films, Michael Cimino, La Porte du Paradis

Programmation musicale :

ANTONY & THE JOHNSONS - Knockin' on heaven's door

Elliott MURPHY - O wyoming

La bande-annonce inédite 2013 de "La Porte du Paradis" de Michael Cimino avec Kris Kristofferson, Isabelle Huppert et Christopher Walken en version restaurée.

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.