Rediffusion

C e son rythmé et cadencé, apparu en France dans les années 1980 en provenance des ghettos américains, est un phénomène que beaucoup pensaient éphémère et qui s’est transformé en une industrie musicale à part entière.

Le « Rap » : ce genre musical dont notre inconscient associe la paternité à ces jeunes, tagueurs, danseurs, égarés dans leurs cités, et pour qui la chanson est devenue le seul moyen de s’exprimer. Le « Rap » enfin, cette musique de la revendication qui tend à agir comme un miroir de notre société.

NTM aux Solidays (2008)
NTM aux Solidays (2008) © corbis

Dans ce vent porteur, les rappeurs français vont vite s’imposer comme les nouveaux poètes de cette fin de siècle. Pourtant, plus que des artistes, ils sont aussi et surtout les porte-paroles de toute une génération qui a grandi dans la précarité entre quatre tours HLM, à quelques kilomètres seulement des grandes agglomérations.

Aussi, leur plume, à la fois acerbe et débridée, va très vite être perçue par les responsables politiques comme une arme, et elle va inquiéter ! Chansons censurées, moyens retirés, plaintes déposées : il s'agit par tous les moyens d'éviter la contagion dans les banlieues, de peur qu'elles ne s'enflamment comme en 2005.

### Invité Notre invité pour revenir sur cette page récente de notre histoire culturelle : **Medhi Maizi** , rédacteur en chef adjoint de « l’Abcdr du son", le site référence du hip-hop. Il est l’auteur d’un très bel ouvrage synthétique sur le Rap hexagonal intitulé _Rap français : une exploration en 100 albums,_ paru aux éditions Le Mot et le Reste en avril dernier. ### **► Une émission à suivre, commenter et partager sur** [Facebook](https://www.facebook.com/pages/Affaires-sensibles/731521173563624?ref=hl)**.** ## Les liens [Abcdr du son](http://www.abcdrduson.com/) [Affaires sensibles : découvrez l'appli](http://affaires-sensibles.franceinter.fr/desktop) Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.