Aujourd’hui, dans Affaires Sensibles, l’histoire d’un retournement diplomatique, celui de la ligne rouge tracée par Barack Obama contre l’utilisation d’armes chimiques en Syrie.

Les Syriens quittent une zone rebelle d'Alep le 13 décembre 2016
Les Syriens quittent une zone rebelle d'Alep le 13 décembre 2016 © AFP / KARAM AL-MASRI

Au moment ou Alep, la deuxième ville syrienne, retombe entre les mains de l’armée de Bachar Al Assad et de ses alliés.

Au lendemain, du vote à l’unanimité du Conseil de sécurité de l’ONU l’envoi d’observateurs pour garantir l’évacuation des quartiers d’Alep.

Au lendemain de l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie…

Affaires sensibles vous propose aujourd’hui de revenir sur ce que Barak Obama avait appelé la ligne rouge : ce plafond de verre qu’il ne tolèrerait pas en Syrie : l’utilisation d’armes chimiques… On connait la suite.

Ce récit sur la ligne rouge avait été diffusé le 8 mars dernier : depuis, le martyr des habitants d’Alep n’a pas cessé : il s’est même conjugué sur le mode barbare des armes chimiques, celles contre lesquelles justement Barak Obama avait tant protesté, sans aller plus loin.

Ce retrait des Etats-Unis a laissé le champ libre aux forces de l’armée syrienne et ses supplétifs iraniens et libanais, entre autres, avec le soutien évidemment puissant de Moscou.

Or, c’est contre une cité libérée de Daech en janvier 2014 que Bachar Al assad et ses alliées se sont acharnés, car pour le pouvoir syrien, la cible ce sont ces révolutionnaire de la première heure, ceux qui voulaient renverser sa dictature… D’où le nom que leur donne Damas : les rebelles.

Pendant ce temps, paradoxe de cette guerre civile en Syrie, Daech reprend Palmyre, et comme d’habitude, les populations civiles paient l’addition… Jusqu’au bout de l’horreur qui aujourd’hui porte un nom : Alep !

L'invitée

Hala Kodmani, journaliste franco-syrienne à Libération, notre partenaire, et qui a été très présente sur la couverture de ces événements en Syrie : au moins quatre Unes sur le sujet ces derniers jours.

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.