Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose "Sarajevo", une émission écrite par Charif Ghattas

Des habitants de Sarajevo qui tentent de traverser une intersection connue pour des tirs par des snipers.
Des habitants de Sarajevo qui tentent de traverser une intersection connue pour des tirs par des snipers. © AFP / CHRISTOPHE SIMON

Une émission proposée par Christophe Barreyre

Écrite par Renaud Meyer

Réalisée par Juliette Heymann

Le 6 avril 1992 commence le siège de la capitale de la Bosnie –Herzégovine. Les Serbes de Bosnie autour de Radovan Karadzic et leurs alliés Serbes de Serbie, entourent et bombardent la ville de Sarajevo. Pourtant les habitants croyaient la guerre impossible, car ici dans Sarajevo, orthodoxes serbes, bosniaques musulmans, ou catholiques croates vivaient unis depuis longtemps, se mariaient, fondaient des familles et rêvaient d’un avenir commun. Mais la guerre à d’autres logiques et c’est à Sarajevo qu’elle allait être la plus forte, la plus longue, le siège allait durer plus de mille jours, le plus long siège du XXième siècle !

Extrait du scénario

Braco : Bon. C’est pas tout ça, mais faut se mette en route.

Boris, se lève : Au revoir Goran. Prenez soin de vous et de ma Tante Oga.

Le professeur : Au revoir, Boris, au revoir Mirna.

Mirna : Au revoir Professeur Ivanovic.

Boris : Tante Oga. Viens dans mes bras un instant. (Oga se blottit.) Tu sais que tu es la meilleure des mamans.

Oga,émue : Oui… Allez, partez, partez vite sans quoi je vais me mettre à pleurer.

Mirna : Au revoir Tante Oga.

Oga : Au revoir ma chérie. Faites attention à vous. Que Dieu vous bénisse et vous protège.

9.

Boris. Mirna.

Traversant sniper-allée.

Après un temps.

Un tir de fusil de précision déchire le silence.

Boris s’écroule.

Suivi tout de suite après d’un second tir de fusil.

Mirna tombe à son tour.

Mirna, murmure : C’est vraiment Sarajevo ici ?

FIN.

NOTRE INVITE : Rémy Ourdan

Rémy Ourdan, journaliste
Rémy Ourdan, journaliste © Radio France / Christophe Barreyre

Rémy Ourdan est journaliste et correspondant de guerre au Monde et président de la fondation WARM.

Rémy Ourdan a débuté sa vie de reporter en 1992 à Sarajevo. Il a couvert le siège de Sarajevo et la guerre de Bosnie durant quatre ans. En ex-Yougoslavie, il a également couvert la guerre du Kosovo et la Serbie à la chute de Slobodan Milosevic. En Afrique, il a écrit une longue enquête sur le génocide au Rwanda, et couvert les conflits de la région des Grands Lacs, la guerre Érythrée-Éthiopie et la guerre civile en Sierra Leone. Après les attentats du 11 septembre 2001, il a couvert les guerres d'Afghanistan et d'Irak, et a travaillé sur Al-Qaida et le djihad international. Il a été correspondant à Bagdad. Il a été chef du service International du Monde (2005-2008). Il a couvert le mouvement des révoltes arabes – l’Égypte à la chute d'Hosni Moubarak et la guerre en Libye –, la guerre en Centrafrique, et couvre les conflits liés à l’Etat islamique.

Rémy Ourdan est le réalisateur du film documentaire "Le Siège" (co-réalisé avec Patrick Chauvel, Agat Films & Cie , 2016).

Rémy Ourdan dirige WARM, une fondation internationale sur les conflits contemporains basée à Sarajevo.

LE SCÉNARISTE : Charif Ghattas

Charif Ghattas, scénariste
Charif Ghattas, scénariste © Radio France / Christophe Barreyre

Charif Ghattas est né en 1981 à Beyrouth. Il est auteur, metteur en scène, scénariste et comédien.

Depuis 2002, il a signé une douzaine de pièces de théâtre jouées en France et au Liban: Du vice à la racine, Une éternité, Rotterdam la nuit, Dépendances, Amphitryon nous irons où la mer monte, Le premier jour, Holiday Inn, Les Bêtes, Amal et Harry, Beyrouth pour tous...

En 2015, au théâtre des Bouffes du Nord, il met en scène Le Paradis de Helki, spectacle-concert du musicien franco-libanais Bachar Mar Khalifé.

Parallèlement, il poursuit son travail de scénariste en signant l'adaptation cinématographique de sa pièce Holiday Inn, dédiée aux disparus de la guerre civile libanaise (1975-1990). Le film sera porté à l'écran en 2017. Depuis 2013, Charif Ghattas collabore régulièrement aux fictions radiophoniques de France Inter. Il a notamment écrit plusieurs scenari pour Affaires Sensibles (Thomas Bernhard, un arbre à abattre, Iran, le retour de Khomeiny).

En 2016, sa pièce Les Bêtes a été créée par le metteur en scène Alain Timar au Théâtre des Halles d'Avignon.

Générique de l’équipe :

Prise de son/montage/mixage :

  • Jean-Richard Dufour
  • Pierre Henry

Bruitage :

  • Elodie Fiat

Assistante à la réalisation :

  • Lélio Plotton

Réalisation :

  • Juliette Heymann
Juliette Heymann, la réalisatrice et pour l’équipe technique : Jean-Richard Dufour et Pierre Henry
Juliette Heymann, la réalisatrice et pour l’équipe technique : Jean-Richard Dufour et Pierre Henry © Radio France / Christophe Barreyre

Et avec :

  • Boris : Florian Goetz
  • Tante Oga : Christine Pignet
  • Braco : Christophe Reymond
  • Le professeur Goran Ivanovis : Jean-Claude Frissung
  • Mirna : Céline Millat-Baumgartner
Mise en place de l'équipe
Mise en place de l'équipe © Radio France / Christophe Barreyre

Et les voix de : Anouch Paré, Laure Sirieix, Thomas Pouget, Rose-Mary D'Orros, Claude-Bernard Perot, Olivier Ruidavet et Etienne Launay

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.