L’accident de Palomarès en 1966: une collision entre deux avions américains au dessus de l'Espagne et 80 jours d'angoisse pour retrouver l’arme la plus destructrice...

Photo du crash d'un bombardier US B-52G après sa collision sur la mer Méditerranée avec un pétrolier KC-135 le 17 janvier 1966, à Palomares, en Espagne.
Photo du crash d'un bombardier US B-52G après sa collision sur la mer Méditerranée avec un pétrolier KC-135 le 17 janvier 1966, à Palomares, en Espagne. © AFP / AFP

Le 17 janvier 1966, dans le ciel au-dessus de l’Espagne, deux avions de l’armée de l’air américaine entrent en collision. Dans leurs soutes se trouvent plusieurs bombes à têtes nucléaires. Des engins dont la puissance est supérieure à plus de 1.000 fois celle de la bombe larguée sur Hiroshima !

En plein contexte de guerre froide, la catastrophe fait très vite la Une de la presse. Avec elle, le spectre d’une contamination radioactive se propage partout en Europe ! Et le petit village andalou de Palomarès, là où sont retombés les débris de la catastrophe, se retrouve sous le feu des projecteurs !

Sur place, pour sauver la face, les Etats-Unis déploient un incroyable dispositif de recherche ! Plus de 3000 hommes, 30 navires de guerre, des sous-marins, des dizaines d’avions et hélicoptères… Des moyens colossaux à la hauteur d’un enjeu colossal : retrouver des armes de destructions massives qui ont disparu des écrans radars.

Après plusieurs jours d’efforts, au grand soulagement des populations, l’armée américaine annonce la récupération de trois engins atomiques. Ils sont en bon état. Ils n’ont pas explosé. Mais problème : une quatrième bombe, qui se trouvait elle aussi dans la soute de l’avion, reste pour le moment introuvable !

S’engage alors une course contre la montre. Elle va tenir le monde en haleine pendant 80 jours. 80 jours d’angoisse et de tensions pour retrouver l’arme la plus destructrice de l’histoire de l’humanité : une bombe atomique !

Notre invité : Jean-Marie Collin

Jean-Marie Collin est chercheur associé, consultant indépendant sur les questions de défense et de sécurité internationale (en particulier sur le domaine de la dissuasion nucléaire), il est aussi le directeur France du réseau international des Parlementaires pour la non-prolifération Nucléaire et le désarmement. Son dernier ouvrage, co-écrit avec Paul Quilès et Bernard Norlan, intitulé « Arrêtez la bombe ! » s’apprête à être rééditer aux éditions du Cherche Midi.

Programmation musicale

  • The ROLLING STONES "Paint it black"
  • Jimi HENDRIX "Hey Joe"
  • Nini Ferrer "Mirza"

documentation

  • Bombe H sur Palomares de Flora Lewis aux éditions France-empire1967

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.