Klaus Barbie
Klaus Barbie © corbis

Raconter l’histoire de Klaus Barbie, l'ancien chef de la Gestapo de Lyon, c’est explorer ces temps maudits où la guerre frappa une seconde fois l’Europe et la majeure partie du monde. Derrière ce vocable, l’histoire se raconte auprès des soldats et sur les champs de bataille. Mais derrière Klaus Barbie et ceux qui, comme lui, étaient guidés par le nazisme, nous avons découvert d’autres mots, d’autres scènes : les déportations, les exécutions, les camps de la mort, le génocide des Juifs et Tsiganes d’Europe.

Se replonger dans la guerre c’est rouvrir des cicatrices, une démarche périlleuse parfois, essentielle toujours. Et Il a fallu du temps avant de pouvoir marcher sur les terres du souvenir. En France, la traque et le procès de Klaus Barbie en furent des étapes emblématiques.

Cette histoire est liée à deux noms, à un couple, Serge et Beate Klarsfeld . Cette traque les emmena de Munich à Lima, et de Paris à la Paz. Sur leurs routes, des juges et des témoins, des journalistes et des ministres, des brigands et des révolutionnaires se sont croisés. Cette traque, marquée par une abnégation qui aujourd'hui encore fait école, débute un jour d’été 1971 et se finit douze ans plus tard à Lyon, en plein hiver.

Invitée

Nous accueillons Beate Klarsfeld , la "chasseuse de nazis" comme la surnomme parfois la presse, pour revenir sur les années de traque de Klaus Barbie. En 1971, un journaliste du Monde la décrivait d’une "douceur acharnée", élégant oxymore à qui le temps donnera raison.

Qui est Klaus Barbie ?

**►►► Demain, nous évoquerons le procès de Klaus Barbie, avec Serge Klarsfeld.** ### **Une émission à commenter et partager sur** [**Facebook** ](https://www.facebook.com/pages/Affaires-sensibles/731521173563624?ref=hl)**.**
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.