Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’affaire Laëtitia Perrais, connue également sous le nom de son assassin Tony Meilhon.

Marche silencieuse à la Bernerie en Retz en mémoire de Laetitia Perrais 18/01/2012
Marche silencieuse à la Bernerie en Retz en mémoire de Laetitia Perrais 18/01/2012 © Maxppp / Franck Dubray/PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Nous avons intitulé cette émission, Laëtitia, les deux corps du fait divers tant cette histoire nous éclaire sur ce qu’est la fabrication du fait divers, le récit d’un drame humain et social ainsi que la fabrication d’un sentiment qui va au-delà du crime, une mort publique qui s’échappe de la sphère intime pour devenir celle de tous, de la société, des médias et des politiques.

Raconter l’histoire de Laëtitia Perrais, c’est s’immerger dans le quotidien d’une jeune fille de 18 ans, à la vie cabossée qu’elle partage avec sa sœur jumelle Jessica. Une vie qui a fait escale dans la périphérie de Pornic, petite ville côtière de la côte Atlantique où elle vit au sein d’une famille d’accueil. Au début de l’année 2011, Laëtitia est une jeune femme, plus vraiment une enfant mais pas encore une adulte, qui passe ses journées à dialoguer à distance avec ses amis, par texto ou sur les réseaux sociaux pour briser l’attente entre deux services à l’hôtel où elle travaille. Puis, un matin, elle ne répond plus. Pendant la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia disparaît sans laisser de trace.

Absente, elle devient omniprésente. Les vitrines des magasins comme les pages facebook se recouvrent de son portrait. L’émotion des marches silencieuses dépasse la rue, le canton et se propage dans tout le pays. Aux côtés des enquêteurs et des juges, le politique retourne également sur les lieux du drame, entre dans la foule des inconnus, crie, s’indigne, demande des actes… Outrepasse son rôle.

De quoi l’affaire Laëtitia Perrais est-elle le nom ? En quoi est-elle symbolique mais aussi singulière de notre époque, de nos mœurs, de notre justice et de notre classe politique ?

Ivan Jablonka, historien et écrivain
Ivan Jablonka, historien et écrivain © Radio France / Emmanuelle Fournier

Pour en parler, nous recevrons en seconde partie d’émission Ivan Jablonka, historien et écrivain. Il a publié en août dernier un ouvrage bouleversant sur cette histoire, intitulé simplement Laëtitia (éditions du Seuil).

Programmation musicale :

Lana DEL REY - Ultraviolence

NIRVANA - Where did you sleep last night

Agnes OBEL -Riverside

Vidéo INA :

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.