Aujourd'hui dans Affaires Sensibles, suite de notre épisode d'hier, sur le duel entre Léon Blum et Philippe Pétain. Épisode 2 : Le Procès de Pétain. Invité Pierre Birnbaum professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne auteur de nombreux ouvrages de référence.

Le maréchal Pétain lors de son procès, à Paris, France en 1945.
Le maréchal Pétain lors de son procès, à Paris, France en 1945. © Getty / KEYSTONE-FRANCE/Gamma-Rapho

Après le procès de Riom de 1942, Léon Blum est renvoyé en cellule, avant d'être déporté à Buchenwald. Privé de liberté, l'homme de 70 ans se penche alors sur sa vie et ses combats passés : ainsi commence la rédaction d'un livre qui aura pour titre À l'échelle humaine.

Blum veut tirer les enseignements des échecs de sa génération, et comprendre pourquoi la France, pays des lumières et du progrès, a sombré dans le totalitarisme. En effet depuis la défaite de 40, l'État est gouverné d'une main de fer par le maréchal Pétain : justice d'exception, lois antisémites, rafles et déportation font désormais partie du quotidien des français.

Cependant au même moment, sur les fronts militaires, le rapport de force change et les alliés reprennent du terrain dans toute l'Europe. 

En août 44, Paris est libérée et le régime de Vichy périclite. Moins d'un an plus tard, l'armistice est signée : l'Allemagne nazie rend les armes. 

À l'été 45, Pétain est jugé pour haute trahison : il doit répondre de ses choix politiques. Et le vieil officier se pose en victime : il s'est, dit-il « sacrifié pour son pays »... Lors de ce procès exceptionnel, un témoin particulier est appelé à la barre : Léon Blum, oui !

Alors, quelle analyse l'homme du Front Populaire a-t-il fait du régime de Vichy ? Comment a-t-il vécu sa détention ? Et surtout : comment s'est défendu Philippe Pétain ?

Invité Pierre Birnbaum 

Pierre Birnbaum, historien, sociologue, auteur notamment du livre  Léon Blum : un portrait, paru au Seuil en 2016, ainsi que La leçon de Vichy. Une histoire personnelle, publié l’an dernier, par le même éditeur. 

Programmation musicale : 

  • André DASSARY : Maréchal nous voilà
  • Charles TRENET : Espoir
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.