Le 28 septembre 1986, à Montigny-lès-Metz, les corps sans vie de deux enfants de huit ans sont découverts, massacrés à coups de pierres.

L’enquête démarre, plusieurs personnes sont interrogées et après quelques mois un coupable est trouvé : Patrick Dils , timide adolescent de seize ans, qui avoue. Il écope de la peine maximale, la réclusion criminelle à perpétuité. Il faudra attendre quinze ans et trois procès d’assises pour qu’il soit officiellement innocenté par un verdict d’acquittement en avril 2002. En 2014, l’affaire rebondit encore. Un autre homme aurait été avec Francis Heaulme sur les lieux à l’heure du crime en ce dimanche de septembre 1986. Or, un troisième personnage ne serait ni plus ni moins que le premier suspect, Henri Leclaire , celui que les policiers avaient entendus en décembre 1986, mais dont ils n’avaient pas cru les aveux.

Patrick Dils
Patrick Dils © MaxPPP

Nous allons vous raconter 28 ans d’une affaire judiciaire hors norme, l’Affaire Dils-Heaulme, pour reprendre le titre du livre de notre confrère, Emmanuel Charlot , notre invité. Nous allons surtout vous raconter le calvaire de Patrick Dils, son épouvantable garde à vue, l’acharnement de la justice et les traitements inhumains dont il a été la victime en prison, plusieurs fois tabassé et violé par ses co-détenus.

Une émission à suivre, commenter et partager surFacebook.

►►► ALLER PLUS LOIN : Retrouvez notre dossier réalisé à l'occasion du procès de Francis Heaulme

Les liens

Dossier : le procès de Francis Heaulme

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.