Explorons les profondeurs de ce qui, en termes d’humanité, se fait de plus sombre, de plus abyssal, pour ne pas dire de plus effroyable: le Serial Killer. Invitée Cécile Delarue auteure d'un documentaire et d'un livre sur le tueur américain Lonnie Franklin Jr.

Cérémonie à la mémoire des victimes de "Grim Sleeper" à Los Angeles, le 8 décembre 2018.
Cérémonie à la mémoire des victimes de "Grim Sleeper" à Los Angeles, le 8 décembre 2018. © AFP / Mark RALSTON

Le genre de personnage qu’on surnomme pour éviter de leur offrir un profil trop humain en les appelants par leurs patronymes civils. Celui dont nous allons décortiquer le parcours se nomme Lonnie Franklin Jr. … alias The Grim sleeper « le faucheur en embuscade » !

C’est aux Etats-Unis que nous allons le rencontrer; plus exactement à Los Angeles dans le quartier le plus pauvre et le plus abandonné du Sud/Sud-Est de la Californie: South Central, juste en face du quartier qui incarne tout le glamour du rêve américain : Beverly Hills. 

C’est là-bas que la communauté afro-américaine a été cantonnée pendant des années. C’est aussi là que se concentrent la pauvreté, le chômage, la drogue, la guerre des gangs, les prostituées …. 

Cette atmosphère d’insécurité est un terreau propice au développement des violences les plus dramatiques .… Le terrain de chasse idéal pour celui qui deviendra, 25 ans après son premier crime, le plus grand serial killer de l’histoire criminelle de la Californie.

Invitée Cécile Delarue

Fabrice DROUELLE et Cécile DELARUE
Fabrice DROUELLE et Cécile DELARUE © Radio France / Valérie Priolet

Cécile Delarue est journaliste indépendante, elle vit à Los Angeles depuis 2010, Grim Sleeper venait alors d'être arrêté. Elle a fait un documentaire sur "Le tueur endormi" pour 13è Rue et signe ici son enquête : Black-Out. Les disparues de South central  paru à la rentrée chez Plein Jour

Programmation musicale :

  • RED HOT CHILI PEPPERS : Under the bridge
  • Kendrick LAMAR : Dna
  • Leonard COHEN : It seemed the better way
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.