Voici l’histoire d’une farce monumentale, celle du sacre de Bokassa 1er ! Notre invité: l’historien Jean-Pierre BAT spécialiste de la France-Afrique

Couronnement de Jean-Bedel Bokassa, en Centrafrique le 4 décembre 1977
Couronnement de Jean-Bedel Bokassa, en Centrafrique le 4 décembre 1977 © AFP / Pierre Guillaud

Le 4 décembre 1977, le dictateur de Centrafrique Jean-Bedel Bokassa se couronne lui-même empereur… lors d’une cérémonie – pleine de faste – sous l’œil amusé des caméras de télévision !

Pris à témoin, l’opinion publique assiste avec vertige à cet épisode ubuesque ! Les observateurs – eux – hésitent entre consternation et éclats de rire ! Quant à la France – qui a organisé et financé ce spectacle tragi-comique – elle se retrouve couverte de ridicule !

Car un constat s’impose : Bokassa – en voulant s’introniser « dernier empereur d’Afrique » – a démontré à ceux qui en doutaient encore que – son régime et lui – nageaient alors en plein délire… Et que la mégalomanie du dictateur – couverte et tolérée par les autorités à Paris – n’avait plus aucunes limites !

Grâce à l’usage d’archives diplomatiques – inédites – du ministère des affaires étrangères, nous allons vous raconter les coulisses de cet événement inscrit depuis dans la rubrique « insolite » des manuels d’histoire. 

Vidéo Ina

Invité  Jean-Pierre Bat

L’historien Jean-Pierre BAT est un éminent spécialiste de la France-Afrique, il est l’auteur de plusieurs ouvrages de références sur le sujet. Le dernier La Fabrique des barbouzes. Histoire des réseaux Foccart en Afrique a été réédité aux éditions Nouveau Monde en 2017

Ressources

films :

Livres :

Programmation musicale:

  • Fatoumata DIAWARA :  Nterini
  • Fela KUTI/AFRIKA 70 : Eko ile
  • BALOJI : Soleil de volt
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.