C’est l’histoire d’un film d’horreur qui sort en France en 1980. Son nom : Amityville, la maison du diable. Une maison hantée, un esprit maléfique et une famille terrorisée : l’intrigue n’est pas très originale. Mais l’intérêt d’Amityville est ailleurs. Car l’histoire est, paraît-il,... vraie !

31 mars 2005,  la "maison du diable" située au 112 Ocean Avenue dans la ville d'Amityville, New York
31 mars 2005, la "maison du diable" située au 112 Ocean Avenue dans la ville d'Amityville, New York © AFP / PAUL HAWTHORNE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES

Imaginez que vous vous installiez dans la maison de vos rêves. Et on vous dit que cette maison a été le théâtre d’un massacre. Et là, vous imaginez que vous êtes témoin d’événements tellement étranges que seule une présence démoniaque pourrait les expliquer. 

C’est peu ou prou le scénario du fabuleux Shining, le film de Stanley Kubrick, d’après le roman de Stephen King. C’est aussi l'histoire d’un film d’horreur qui sort en France en 1980. Son nom : Amityville, la maison du diable. Il devient un classique du genre, comme L'Exorciste ou Massacre à la tronçonneuse, sortis quelques années plus tôt. 

Mais si finalement l'histoire était vraie ?  

Un récit documentaire de Romain Weber 

Invité

David Didelot, auteur et grand amateur de films d’horreur. Fondateur et rédacteur en chef du fanzine “Vidéotopsie”, depuis 1993 : une publication qui décortique les films fantastiques, de science-fiction, et les films d’horreur. 

Et bien sûr : à voir ou revoir pour se remettre dans le bain le film de Stuart Rosenberg sorti sur les écrans américains en 1979 et sur les écrans français un an plus tard : Amityville : la maison du diable

Programmation musicale : 

  • Beach House : House on the hill (2007)
  • Marilyn Manson :Fall of the house of death (2015)
  • Billie Eilish : Therefore I am (2020)
L'équipe