Le 11 décembre 1994, alors qu'il est le favori de l'élection présidentielle, Jacques Delors prend tout le monde de court en annonçant son retrait de la course en direct sur le plateau de Sept sur Sept. Il ne le sait pas encore mais il vient de signer la fin de sa vie publique

Jacques Delors et Anne Sinclair sur le plateau de l'émission 7/7 sur TF1 le 11 décembre 1994
Jacques Delors et Anne Sinclair sur le plateau de l'émission 7/7 sur TF1 le 11 décembre 1994 © Getty / MERILLON/SIMON/Gamma-Rapho

Pourtant, ce renoncement n'est pas le premier de sa carrière : onze ans auparavant, en 1983, il avait refusé le poste de Premier ministre de François Mitterrand. L'électron libre du Parti Socialiste avait alors quitté la politique française pour se concentrer sur sa passion de toujours : l'Europe. Président de la Commission Européenne, homme de Schengen, de l'Acte Unique et de Maastricht.. la carrière de Jacques Delors épouse les contours d'une histoire, pas si lointaine, d'une construction européenne encore synonyme de progrès et de liberté.

Alors, pourquoi a-t-il dit non ? Et surtout, qui est-il, ce Jacques Delors ?

Un récit documentaire de Guillaume Ballandras 

Invitée : 

Cécile Amar, journaliste à l'Obs. Elle a écrit le chapitre sur Jacques Delors dans l'ouvrage collectif dirigé par Jean Garrigues : _Les perdants magnifiques. De 1958 à nos jours_, publié à l'automne 2020 chez Tallandier. Ce livre nous a inspiré l’idée de cette série documentaire et nous en avons emprunté le titre. 

Cécile Amar est aussi l'autrice en 2016 de L'Homme qui ne voulait pas être roi. Conversations avec Jacques Delors, chez Grasset

Couverture du livre "Les perdants magnifiques. De 1958 à nos jours", sous la direction de Jean Garrigues, Tallandier / Éditions Tallandier
Couverture du livre "Les perdants magnifiques. De 1958 à nos jours", sous la direction de Jean Garrigues, Tallandier / Éditions Tallandier / Tallandier

Programmation musicale : 

  • Téléphone : _Un autre monde (_1984)
  • L'Affaire Louis Trio : Mobilis in mobile (1993)
  • Sopico : Au milieu (2020)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.