Voici l’histoire d’un tueur des mers, le requin, ou squale, qui surgit des abysses, déterminé comme un guerrier à l’attaque…

Panneau d'information contre les attaques de requins à la Réunion.
Panneau d'information contre les attaques de requins à la Réunion. © AFP / RICHARD BOUHET

Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose

« Psychose à la Réunion »

  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par Charif Ghattas
  • Réalisée par Cédric Aussir

Les dents de la Mer à l’île de la Réunion ! Depuis 2011, 21 attaques de requins ont eu lieu sur les plages de l’île, la dernière le 30 avril 2017. Les requins s’attaquent essentiellement aux surfeurs. Les témoignages des rescapés sont terribles comme celui de cet homme qui raconte à une journaliste de l’Obs : « je revois son œil et sa gueule à 50 centimètres de moi, j’étais assis sur ma planche, il est arrivé en face et a directement mordu ma jambe… » L’homme tape la tête du squale directement sur ses branchies. « il est parti, j’ai cru qu’il allait revenir, je n’avais pas mal ! C’est quand j’ai voulu saisir ma planche que je me suis aperçu que je n’avais plus de main… ».

Le nombre d’attaques est en constante augmentation sur les plages de l’île, comme les Roches Noires ou encore la plage de Boucan Canot à Saint Paul où un jeune surfeur en plein après-midi a vu un requin planter ses dents dans son surf, plus de peur que de mal cette fois ci, mais d’autres ont eu moins de chance, les requins ont tué 9 fois depuis 2011 et fait des blessés graves.

La mer au fil des ans s’est transformée en un véritable parc d’attraction où glissent près de 8000 surfeurs, de nombreux adeptes de la plongée sous-marine ou de simples baigneurs ! C’est sur cette bande de 35 kilomètres, à l’ouest de l’île où s’étendent les plus belles plages et se tiennent les plus beaux hôtels que les requins attaquent, ici au cœur de cette zone touristique… la Réunion est groggy, son image ternie.

Comment faire pour arrêter ce désastre ? Et surtout essayer de comprendre pourquoi l’île subit ces attaques à répétition ?

Depuis 2011, les autorités de l’île, les associations écologiques, les clubs de plongée et de surf, les syndicats hôteliers, tous ont essayé de comprendre, d’expliquer et de proposer des solutions. Car il faut agir, la Réunion vit pour et par le tourisme et ses plages restent la plus belle image que l’île peut exporter ! Mais pour l’instant aucune solution ne marche vraiment et les raisons de ces attaques restent encore troubles. Les scientifiques ont leur version, les autorités leur agenda, les écologistes leurs analyses et les victimes veulent des réponses !

Extrait du scénario

1.

Mathieu.Vincent.

Plage de Boucan Canot.

Aux alentours de 17h, une fin d’après-­‐midi ensoleillée. Au loin, voix d’enfants jouant sur la plage. Puis le bruit des vagues, un mouvement calme et répété, comme une ritournelle. Sur leurs planches de surf, Mathieu et Vincent prennent les vagues, glissent sur l’eau, font des figures souvent accompagnées d’un cri d’enthousiasme que provoque la montée d’adrénaline : Wooohooo !!!.... Yiiihaa !!... Et les planches rebondissent sur l’eau… Exalté, Mathieu y retourne encore.

Mathieu, très enthousiaste : Oh Vincent, regarde la belle vague qui arrive !

Vincent : Vas-y Mathieu !... Vas-y ! Il est pour toi. Fonce !

Mathieu : Plutôt que j'y vas !

Vincent : Prends-la bien au pic !

Mathieu : Tu m'étonnes ! ...Allez ! J'y vais !

Mathieu s’élance, rejoint le pic de la vague, se dresse sur sa planche, glisse… Mais d’un seul coup, Mathieu se retrouve happé sous l’eau par une force brutale, animale. A la surface, le calme plat.

Vincent, assis sur sa planche : Putain il est passé ou ce con ? ... ( Il hèle les maîtres-nageurs ) Oh, vous le voyez ?! ... Oh, vous le voyez Mathieu !?? ( Il regarde encore, aperçoit un aileron de requin ) Merde !! ( Il hurle à tue-tête ) Requin !! Y a un requin !! Sortez de l'eau !! Sortez tous de l'eau !!! Y a un requin !!!

Une sirène d'alarme retentit. Des voix paniquées s'élèvent depuis la plage, c'est l'agitation générale, les baigneurs regagnent la rive dans une grande bousculade.

Vincent : Mathieu !!...Mathieu !! Putain c'est sa planche ça !...Putain de merde ! Putain de merde, c'est pas vrai ! Mathieu !!! ( Il plonge dans l'eau, nage, disparaît sous l'eau quelques secondes, refait surface en soulevant le corps de Mathieu pour le hisser sur sa planche.) Mec, putain, t’inquiète, je vais te ramener sur la terre ferme, t’inquiète Math, t’inquiète ok ? ... Ok ?... Ca va aller, Mathieu... Faut que tu tiennes, accroche-toi à moi, accroche-toi à la planche, là, comme ça. Faut que tu tiennes... Faut tenir ok. Faut tenir putain. T'as compris. Comme ça Mathieu. Accroche-toi bordel ! ( Vincent constate l'ampleur de la blessure, monstrueuse, horrible, définitive ) Oh mon Dieu...Oh mon Dieu, merde... ( Il s'essouffle de plus en plus ). T'es trop lourd Math... J'y arrive pas bordel. J'y arrive pas. J'y arrive pas.

Le corps de Mathieu glisse et s'enfonce dans les profondeurs... Vincent nage vers la plage, regagne la rive, et une fois étendu sur le sable, éclate en sanglots, des sanglots nerveux, des sanglots rageurs. A nouveau le bruit des vagues, calme, répété, comme une ritournelle.

L'invité Pierre Sorgue

Pierre Sorgue
Pierre Sorgue / Pierre Sorgue

Pierre Sorgue est journaliste, il a couvert pour M le magazine du Monde un reportage en mars 2017 à la Réunion marquée depuis six ans par les attaques de requins. Quelques jours après son départ la mort d’un surfeur déchaînait à nouveau les querelles. Pierre Sorgue fut longtemps reporter et chef de service au magazine GEO, pour lequel il a réalisé de nombreux sujets tout autour du monde. Plusieurs furent consacrés à l’île de La Réunion qu’il fréquente depuis longtemps. Désormais journaliste indépendant, il part en reportage pour M, le magazine du Monde et signe chaque mois des chroniques sur les polars et romans noirs dans le magazine du Parisien/ Aujourd’hui en France.

Le scénariste Charif Ghattas

Charif Ghattas, scénariste
Charif Ghattas, scénariste © Radio France / Christophe Barreyre

Charif Ghattas est né en 1981 à Beyrouth. Il est auteur, metteur en scène, scénariste et comédien. Depuis 2002, il a signé une douzaine de pièces de théâtre jouées en France et au Liban: Du vice à la racine, Une éternité, Rotterdam la nuit, Dépendances, Amphitryon nous irons où la mer monte, Le premier jour, Holiday Inn, Les bêtes, Amal et Harry, Beyrouth pour tous, ... En 2015, au théâtre des Bouffes du Nord, il met en scène Le paradis de Helki, spectacle-concert du musicien franco-libanais Bachar Mar Khalifé. Parallèlement, il poursuit son travail de scénariste en signant l'adaptation cinématographique de sa pièce Holiday Inn, dédiée aux disparus de la guerre civile libanaise (1975-1990). Le film sera porté à l'écran en 2017. Depuis 2013, Charif Ghattas collabore régulièrement aux fictions radiophoniques de France Inter. Il a notamment écrit la fiction consacrée à Thomas Bernhard (Thomas Bernhard, un arbre à abattre). Sa pièce Les bêtes créée par le metteur en scène Alain Timar a été jouée l'an passé au Théâtre des Halles d'Avignon.

Générique

  • Vincent : Yannick Choirat

  • Lola : Emilie Incerti Formentini

  • Une élue locale : Anne Canovas

  • Mathieu : Didier Mérigou

  • La voix au téléphone : Nadège Perrier

  • Tarzan : Emmanuel de Sablet

  • Pierre Touret : Nicky Marbot

  • Oscar Lorit : Christophe Brault

  • Bruitage : Sophie Bissantz

  • Prise de son/montage/mixage : Olivier Dupré et Lidwine Caron

  • Assistante à la réalisation : Manon Dubus

  • Réalisation : Cédric Aussir

Programmation musicale

  • PAIN NOIR : Requin-baleine
  • Christine SALEM Mama don't give up
  • ALT J In cold blood
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.