Aujourd’hui, dans Affaires sensibles, le procès de Yoselyn Ortega la nounou tueuse de New York, le cauchemar de tous les parents. Un fait divers d’une violence inouïe, et un procès qui tente d’expliquer l’inexplicable en retraçant le parcours d’une femme que rien ne prédisposait à commettre un acte d’une telle barbarie

Nounou avec une poussette de bébé et petit enfant - 1888 - Illustration
Nounou avec une poussette de bébé et petit enfant - 1888 - Illustration © Getty / Maodesign

Cette histoire vous est sans doute familière et pour cause, elle a inspiré à Leïla Slimani un roman intitulé Chanson Douce, adapté au cinéma par Lucie Borleteau, avec dans le rôle principal, l’actrice Karin Viard

L’impensable se produit le 25 octobre 2012, dans un appartement de l’Upper West Side à Manhattan. Marina Krim, mère de trois enfants, découvre en plein après-midi, les cadavres de son fils Léo, 2 ans et de sa fille Loulou, 6 ans, gisant dans une baignoire pleine de sang. Après une tentative de suicide ratée, Yoselyn Ortega est conduite à l’hôpital et placée en détention provisoire. Son procès, attendu comme une délivrance par tous les New-yorkais, s’ouvre cinq ans plus tard. 

Si l’histoire de ce drame suscite encore une vive émotion, c’est qu’il interroge sur l'ambiguïté de la relation qui lie les parents à celle à qui ils confient ce qu’ils ont de plus précieux : leurs enfants. Nounou, une profession pourtant peu valorisée que choisissent, faute de mieux, une armée de femmes d’origine étrangère, qui, pour subvenir aux besoins de leurs enfants, s’occupent de ceux des autres.

Une récit documentaire de Bettina Lioret.

Invitée : 

La romancière Leila Slimani dont le deuxième roman, Chanson douce Prix Goncourt 2016 (Folio Gallimard), s'inspire du drame. Elle vient de publier chez Stock : Le Parfum des fleurs la nuit

Programmation musicale : 

  • Michael Kiwanuka : Home again (2012)
  • Valerie June : Workin' woman blues
  • Bandit : Where is my mind (2015)
L'équipe