Aujourd’hui, retour sur la longue marche des homosexuels en France de 1980 à 1999, une marche pour la reconnaissance et pour la liberté de vivre comme on l’entend. Histoire collective et sociale avec comme seul objectif que tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux, sans distinction sociale ou sexuelle. Histoire heureuse et tragique, mêlant les sourires aux larmes des disparus du Sida. Histoire politique où des députés ont dû parfois porter contre vents et marées les revendications d’une communauté de citoyens discriminés, et pénalement punis jusqu’en 1981. Jusque-là et aussi effarant que cela puisse paraitre, être homosexuel en France était considéré comme un délit.

En seconde partie d’émission, nous recevrons Jean-Luc Romero, homme politique, aujourd’hui militant « du droit de mourir dans la dignité ». Il a fait ses armes à l’UMP. Avant de rallier les listes du Parti Socialiste lors des élections municipales de 2009. Il est depuis mars 2004 maire adjoint chargé de la culture et du tourisme du 12e arrondissement de Paris, l’auteur de « Homopoliticus », une histoire personnelle du combat homosexuel en France.

Notre reporterGaylord Van Wymeersch a rencontréAntoine Idier , sociologue à l’université de Picardie. Il revient pour nous sur la "Manif pour tous" de 2013, suite à la loi sur le mariage homosexuel, et ce qu’il appelle "la nouvelle révolution conservatrice".

Une émission à suivre, commenter et partager sur Facebook .

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.