Aujourd’hui dans Affaires sensibles, l’histoire d’un camping espagnol frappé par l’horreur au milieu de l’été 1978. Invité Bruno Albin, journaliste correspondant en Espagne pour Antenne 2 à l'époque.

Vue partielle datée du 12 juillet 1978 du camping "Los Alfaques" dévasté à 15 heures le 11 juillet 1978 par une explosion de gaz propane venant d'un camion chargé de 43 tonnes de propane.
Vue partielle datée du 12 juillet 1978 du camping "Los Alfaques" dévasté à 15 heures le 11 juillet 1978 par une explosion de gaz propane venant d'un camion chargé de 43 tonnes de propane. © AFP / GEORGES BENDRIHEM

Le 11 juillet 1978, un camion-citerne transportant plus 20 tonnes de propylène, une substance très inflammable, explose sur une route nationale qui borde un terrain de camping de la Costa Dorada.

Situé près de Tarragone, entre Barcelone et Valence, le camping de Los Alfaques accueille plus de 800 touristes venus de toute l’Europe : Français, Belges, Allemands, Néerlandais.

C’est vers 15 heures, l’heure de la sieste pour beaucoup, que le chauffeur perd le contrôle de son camion. La citerne se renverse, explose, et le propylène se répand au cœur du camping.

Au contact de l’air, le propylène forme un nuage de gaz, s’enflamme et génère une énorme boule de feu. En quelques secondes, une vague de chaleur de 2000° traverse le camping et tue sur le coup une centaine de vacanciers, carbonisés et figés dans leur dernière position.

Invité Bruno Albin

Bruno Albin journaliste correspondant en Espagne pour Antenne 2 à l'époque, l'un des premiers à s'être rendu sur le lieu de la catastrophe. 

Interview

Anaëlle Verzaux  a  retrouvé un témoin, qui a accepté de nous parler par téléphone.

Il s’appelle Pierre Torregrosa, et il vit aujourd’hui à Toulon.

Voici un extrait de l’interview que notre reporter a réalisé avec lui .

Programmation musicale :

  • Ed SHEERAN : I see fire
  • John PARISH/PJ HARVEY : Sorry for your loss
  • NOUVELLE VAGUE/Olivia RUIZ : Mala vida
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.