Au mois de mars 1984, au Royaume-Uni, éclate un conflit social d’une ampleur inédite. Plus de 80.000 mineurs se dressent derrière des piquets de grève.

Le 3 septembre 1984, manifestation de soutien aux mineurs britanniques en grève depuis le 12 mars.
Le 3 septembre 1984, manifestation de soutien aux mineurs britanniques en grève depuis le 12 mars. © Getty / Peter Skingley/Bride Lane Library/Popperfoto

Sur place, le syndicat des mineurs britannique, la plus puissante organisation ouvrière d’Europe, s’oppose à la fermeture des mines de charbons décidées en sous-mains par le gouvernement conservateur du pays. En l’espace de quelques jours, un peu partout en Grande-Bretagne, à l’appel de leurs responsables syndicaux, plus de 80.000 mineurs se dressent comme un seul homme derrières des piquets de grève. Et très vite, le ton se durcit. Le mouvement s’amplifie. Les négociations stagnent et avec elles, le conflit dégénère !

D’une lutte pour des revendications sociales entre ouvriers et employeurs, la grève des mineurs devient en effet au fil des mois une véritable guerre civile sur tout le territoire !

Les affrontements entre grévistes et non-grévistes se succèdent

La liste des altercations entre grévistes et policiers s’allonge. Car à Londres, le mot d’ordre est clair : il faut éradiquer « cette menace de l’intérieur ». Alors on mobilise contre les mineurs en grève toute la panoplie répressive de l’État. On tente d’interdire leur mouvement. On essaie de dissoudre leurs syndicats. Puis, on envoie dans les houillères la police anti-émeute !

Apparaissent alors toile de fond de cette affaire, deux personnages aujourd’hui entrés dans les livres d’Histoires :

 D’un côté, le tout puissant chef du syndicat des mineurs, Arthur Scargill, dit « Le Roi Arthur ». Lui est prêt à tout pour faire plier la politique du gouvernement conservateur !

 En face, on trouve l’intransigeante première ministre du pays, Margareth Thatcher, celle qu’on surnomme « La Dame de Fer ». Elle, Thatcher, veut briser les syndicats pour imposer un nouvel ordre social et économique!

Scargill contre Thatcher… La Police contre les mineurs… Qui peut alors prédire l’issu de ce combat homérique ? Qui peut alors imaginer que leur « bras de fer » durera plus d’un an ? Et que cet épisode bouleversera l’équilibre social et accentuera les inégalités dans tout le pays… ?

Invité Pierre-François Gouiffès

Après le récit, nous recevrons Pierre-François Gouiffès. Inspecteur des finances, il fut membre du cabinet de Jean-Louis Borloo au ministère de l’emploi de 2004 à 2007. Il est aujourd’hui cadre dirigeant au sein du groupe Caisse des Dépôts et maître de conférences à Sciences Po. Il est l’auteur d’un ouvrage de référence sur cette affaire, intitulé « Margareth Thatcher face aux mineurs, 1972-1985 : 13 années qui ont changé l’Angleterre ». Paru en 2007 aux éditions Privat.

Vidéo INA :

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Documentation complémentaire: Thatcher, la Dame de fer (collection Ils ont changé le Monde) éditions Le Monde / Histoire

Programmation musicale:

  • THE SPECIALS "Gost town"
  • TEARS FOR TEARS "Shout"
  • NICK CAVE/THE BAD SEEDS "Red right hand"
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.