Nous vous racontons l’histoire de la mission Longevity ou comment les passions s’invitent dans l’espace et modifient les relations entre astronautes et peuvent mener à la tragédie !

Des astronautes effectuant des travaux sur une station spatiale alors que une navette s'approche lentement pour accoster.
Des astronautes effectuant des travaux sur une station spatiale alors que une navette s'approche lentement pour accoster. © Getty / Marc Ward/Stocktrek Images

Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose « L’incident Almaz »

  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par Vincent Dheygre
  • Réalisée par Michel Sidoroff

Cette histoire commence en 2028 : Corinne Lazart, une psychologue du Centre d’Entrainement du Corps des Astronautes Européens en Allemagne, enregistre son rapport suite aux événements difficiles, qualifiés de type « Almaz », qui se sont déroulés à bord de la station spatiale internationale.

De quoi parle t'on et que signifie Almaz ?

Pour comprendre revenons en arrière, remontons le temps : Nous sommes le 22 juin 1976, l’Union Soviétique lance Saliout 5, une station militaire spatiale de type Almaz - en français : diamant - conçue pour l’espionnage.

A bord d’un vaisseau Soyouz, les cosmonautes Boris Volynov et Vitali Jolobov  rejoignent la station le 6 juillet. Le 19 août, les autorités soviétiques annoncent que le bas niveau d'activité solaire permet à l'équipage d’effectuer un long séjour. Pourtant, 5 jours après, les deux hommes reviennent sur Terre. Quand ils sortent de leur capsule ils sont visiblement très éprouvés : il semble qu'ils n'aient pas pu effectuer les exercices de préparation de retour au sol. Côté occidental, les spéculations sont nombreuses sur cette interruption prématurée de la mission : que s’est-il réellement passé à bord de Saliout 5 ?

Quarante ans plus tard, l’ouverture des archives soviétiques révèle une histoire stupéfiante : une violente querelle a opposé les deux cosmonautes, querelle qu’ils ont tenté de vider lors d’un combat à l’arme blanche à 250 kilomètres d’altitude.

Depuis, les procédures psychologiques de sélection et de composition des équipages ont été profondément modifiées. L’hypothèse d’un conflit violent entre astronautes pendant une mission est devenu improbable. 

Néanmoins, dans la perspective de vols de très longue durée, le confinement, la promiscuité, et l'isolement par rapport à la Terre seraient extrêmes. Le stress psychologique pour l’équipage atteindrait probablement un niveau jamais expérimenté : de quoi rendre l’hypothèse d’un “ incident Almaz ” à nouveau crédible…

Extrait du scénario

Séquence 10 :

Narrateur – 31 décembre 2027,  362ème jour de mission, 23h58 UTC. Cuisine de l’ISS. (Sons d’ambiance de l’ISS).

Pietro Maggio – Et après la langue de bœuf Lucullus au foie gras truffé, et le suprême de volaille au vin jaune et morilles, le chef vous propose un pressé de pain d'épices aux fruits exotiques !

Fiodor Gorbenko – Splendide…

Catherine Haeger – Il faut bien reconnaître qu’en matière de menu, la contribution française est indispensable.

Pietro Maggio – Dommage que nous n’ayons pas un peu de vin pour accompagner.

Serguei Obukhov – Nous n’avons pas de vin mais j’ai apporté ceci.

Pietro Maggio – De la vodka ? 

Catherine Haeger – Tu sais pourtant, Serguei, que la consommation d’alcool est interdite à bord. 

Fiodor Gorbenko – Nous ne sommes pas obligés d’en parler à Moscou ou à Houston, Catherine. Juste une petite goutte pour fêter la nouvelle année !

Catherine Haeger – Comment as-tu réussi à la passer sans te faire prendre par la patrouille, Serguei ?

Serguei Obukhov – Une expérience sur le vieillissement de l’alcool en impesanteur…

Fiodor Gorbenko – Buvons-la ! 

Pietro Maggio – Oui, buvons-la en notant soigneusement le résultat ! C’est une petite perte pour la science, mais un grand pas pour les festivités ! Tchin Tchin !

Catherine Haeger – Cheers.

Fiodor et Serguei – Na zdorovié !

Pietro Maggio – La vodka, même en sachet plastique et à la paille, c’est la boisson idéale quand il fait froid dehors !

Catherine Haeger – C’est l’heure. Attention… Paré au lancement de la nouvelle année !

Pietro Maggio – Dix… Neuf… Huit …Sept…Six…Cinq…

Tous – Quatre…Trois… Deux… Un… Mise à feu !

Pietro Maggio – Contrôle de puissance au vert !

Catherine Haeger – Décollage ! 

Tous – Bonne année !

Fiodor Gorbenko – Viens m’embrasser Pietro !

Pietro Maggio – Bonne année Fiodor !

Catherine  Haeger – Je te souhaite une bonne année, Serguei. Qu’elle soit meilleure que 2027.

Serguei Obukhov(Mauvais) Pourquoi meilleure ?

Catherine Haeger – Heu, pour rien. C’est la vodka. Embrassons-nous.

Serguei Obukhov – Bonne année Catherine.

Catherine Haeger – Mais…Mais ? Arrête Serguei ! (Bruits légers de lutte.)

Pietro Maggio – Serguei ! Lâche-là !

Catherine Haeger – Il est complètement fou ! Il m’a embrassé sur la bouche !

Serguei Obukhov – A la russe…

Catherine Haeger – A la russe, mon œil ! C’était un french kiss, oui : il a mis la langue !

Fiodor Gorbenko – C’est un malentendu, Catherine. Sûrement un simple malentendu…Je suis désolé.

Catherine Haeger – Tu n’y es pour rien, Fiodor. (Silence.) Tu ne trouves donc rien à dire Serguei ? (Silence de Serguei.) Je te suggère de retourner dans la partie russe de la station. 

Serguei Obukhov – C’est moi le commandant de la mission.

Catherine Haeger – Ici, dans la cuisine, tu es en territoire occidental. Et en occident, les femmes sont les égales de l’homme. Commandant ou pas, tu dégages !

Fiodor Gorbenko – Viens Serguei, allons-nous coucher. Je t’assure que tu n’es pas en état, la vodka t’a monté à la tête. Ca ira mieux demain. Allez, viens.

Notre invité Jean-François Clervoy 

Jean-François Clervoy astronaute de l'Agence Spatiale Européenne (ESA)
Jean-François Clervoy astronaute de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) © Radio France / Valérie Priolet

Jean-François Clervoy est actuellement astronaute de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) totalisant 670 heures de vol dans l’espace ! Il a reçu l’entrainement des cosmonautes russes à  la cité des étoiles sur les systèmes Soyouz et MIR, puis en 92 il a été détaché auprès de la Nasa. Qualifié spécialiste de mission pour la navette spatiale, il devient après son troisième vol responsable des interfaces de contrôle de tous les systèmes de l’ISS, la station spatiale internationale. En 2008, il fait partie du jury de sélection de la nouvelle promotion d’astronautes de l’ESA. Il raconte son expérience encapsulée dans l'espace, la confiance mise dans les membres de l'équipage, la répartition des rôles et les anecdotes du quotidien.

Le scénariste Vincent Dheygre

Vincent Dheygre, auteur, scénariste et metteur en scène
Vincent Dheygre, auteur, scénariste et metteur en scène / Vincent Dheygre

Vincent Dheygre est auteur, scénariste et metteur en scène. Il est l’auteur de Le Roi est mort publiée aux éditions de la Traverse mais aussi d’une dizaine d’œuvres dramatiques dont Out of Memory éditée récemment à l'Harmattan. Il a écrit "Georges Orwell, l'auteur de 1984" et "Albert Camus, le discours de Stockholm" pour Affaires Sensibles. Il dirige le Théâtre de l’otium depuis 1992, et a signé une vingtaine de mises en scène. Il a également administré Le théâtre 95, scène conventionnée aux Écritures contemporaines. Son théâtre traite des conséquences de la politique sur la vie intime des individus.

Remerciements du scénariste à:

  • Inès Denais, European Space Agency
  • Romain Charles, Astronaut Support Engineer, European Space Agency
  • Jean-François Clervoy, ESA Astronaut, European Space Agency
  • Jean Coisne, Communication Département, European Space Agency

Principales sources :

Générique

L’incident Almaz de Vincent Dheygre

Avec

  • Anne Deleuze : Corinne Lazart
  • Alexandre Medvedev : Sergeui Obukhov
  • Nicolas Struve : Fiodor Gorbenko
  • Chloé Baker : Catherine Haeger
  • Joachim Salinger : Capcom
  • Corrado Invernizzi : Pietro Maggio
  • Bruitage : Elodie Fiat
  • Prise de son, montage, mixage : Olivier Dupré, Antoine Viossat
  • Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu
  • Réalisation : Michel Sidoroff

Programmation musicale

  • David Bowie : Life on Mars
  • Alain Chamfort : L'ennemi dans la glace
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.