Le 31 décembre 1946, le corps d’un garde-chasse est retrouvé près de Châteauroux. Il s’agit d’un employé de Jean Lebaudy, un riche et puissant industriel, qui règne comme un seigneur sur ses terres. Sous la pression, Raymond Mis et Gabriel Thiennot, deux jeunes hommes, sont condamnés à tort...

Deuxième procès devant les Assises de Poitiers de Raymond Mis (debout à gauche) et Gabriel Thiennot (debout à droite), accusés d'avoir assassiné Louis Boitard, le garde-chasse du producteur de sucre Lebaudy de quatre coups de feu l 29 décembre 1946.
Deuxième procès devant les Assises de Poitiers de Raymond Mis (debout à gauche) et Gabriel Thiennot (debout à droite), accusés d'avoir assassiné Louis Boitard, le garde-chasse du producteur de sucre Lebaudy de quatre coups de feu l 29 décembre 1946. © Getty / Keystone-France

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles,  l’histoire de Raymond Mis et Gabriel Thiennot, deux jeunes hommes condamnés à tort dans une affaire criminelle.

Le 31 janvier 1946, le corps d’un garde-chasse est retrouvé dans la région de la Brenne, près de Châteauroux. Il s’agit d’un employé de Jean Lebaudy, un riche et puissant industriel qui règne comme un seigneur sur ses terres.

Ce magnat du sucre va faire pression sur la police et les gendarmes pour que les coupables soient vite retrouvés. 

Très vite, un groupe de jeunes chasseurs est interpellé. Pendant plus d’une semaine, ils sont torturés et finissent par avouer leur implication dans le meurtre du garde-chasse. Les coupables ainsi désignés s’appellent Raymond Mis et Gabriel Thiennot.

Incarcérés à la prison de Châteauroux, tous les chasseurs reviennent sur leurs aveux. Pourtant, malgré cette rétractation et la faiblesse des preuves matérielles, ils  sont tous inquiétés mais seuls Raymond Mis et Gabriel Thiennot comparaîtront devant une Cour d’Assises et seront lourdement condamnés.

C’est au début des années 80 qu’un comité de soutien se met en place pour demander la révision de leur procès. Année après année, les nouveaux éléments ne laissent plus place au doute : Raymond Mis et Gabriel Thiennot sont innocents. Mais la justice reconnaîtra-t-elle son erreur ?

Dans ce récit, vous entendrez des extraits du documentaire, _Présumés coupables, l’affaire Mis & Thiennot_, réalisé en 2008 par Dominique Adt et produit par TGA Productions. 

Notre invité, Léandre Boizeau est écrivain, auteur de l’ouvrage Ils sont innocents ! consacré à cette affaire. Il est également Président d’honneur du comité de soutien pour la révision du procès de Mis et Thiennot.

Léandre Boizeau, président d'honneur du comité de soutien pour la révision du procès dans l'affaire Mis et Thiennot
Léandre Boizeau, président d'honneur du comité de soutien pour la révision du procès dans l'affaire Mis et Thiennot © Radio France / Stéphanie Valois

Ressources documentaires

Programmation musicale

  • Michel Delpech : Le Chasseur
  • Jean Ferrat : J'ai froid
  • Georges Brassens : La Ballade des gens qui sont nés quelque part
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.