Un traumatisme majeur de l'histoire italienne, en plein coeur des années de plomb.

 Aldo Moro, prisonnier des Brigades rouges en Italie en février 1979.
Aldo Moro, prisonnier des Brigades rouges en Italie en février 1979. © Getty / Francois LOCHON / Contributeur

Aujourd’hui dans Affaires Sensibles : l’enlèvement et l’éxécution d’Aldo Moro, figure historique de la Démocratie Chrétienne, par les Brigades RougesUn traumatisme majeur en Italie, l’une des pages les plus noires de l’histoire de ce pays. 

Imaginons un instant, un instant seulement, qu’un homme politique de premier plan en France, quelqu’un que vous voyez si souvent à la télévision soit pris en otage 55 jours et qu’on le retrouve dans le coffre d’une voiture, assassiné, en plein cœur de Paris ….

Voilà ce qu’on vécu les Italiens, à Rome,  en 1978.   

C’est l’époque dite des années de plomb, ces années de violence qui se sont étalées entre les attentats contre des banques à Milan et à Rome en décembre 1969 et celui de la gare de Bologne en août 1980…Une décennie durant laquelle 12 690 attentats ont provoqué la mort de 362 personnes. C’est au cœur de cette tragédie où les kidnappings, les balles dans les jambes, les assassinats, ont accompagné le bruit des bombes de l’extrême gauche et de l’extrême droite italienne, que survient l’enlèvement d’Aldo Moro : un drame qui constitue l’acmé de ces années de plomb. 

Pour cette émission, nous avons fait le choix de rester au cœur de l’événement, à l’intérieur même de la prison d’Aldo Moro, grâce aux souvenirs de Mario Moretti des brigades rouges, chef de l’opération qui a raconté son histoire dans de longs entretiens publiés en français par l’Editions Amsterdam, mais surtout grâce aux mots du prisonnier, Aldo Moro, qui tout au long de sa captivité a écrit à sa femme, ses proches et au gouvernement. Toutes ses lettres que vous entendrez ont été transmises à leurs destinataires durant sa captivité. Elles sont à la fois le reflet de l’homme politique qui malgré son statut d’otage tente de plaider sa cause, et de l’intimité d’un homme qui au fil des jours, voit sa fin arriver

Invité Mosco Levi Boucault

Il est le réalisateur d’un documentaire référence sur le sujet, intitulé : « Ils étaient les brigades rouges », disponible aux éditions Arte.

Vidéo INA : 

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Les références

  • Brigate Rosse, de Mario Moretti, avec carla Mosca et Rossana Rossanda (éditions Amsterdam)
  • Mon sang retombera sur vous, Lettres retrouvées d'un otage sacrifié, mars-mai 1978, Aldo Moro (éditions Tallandier)
  • Ils étaient les brigades rouges, réalisé par Levi Boucault (Arte éditions)
  • Armes et bagages, Journal des Brigades Rouges, de Enrico Fenzi (éditions Les Belles Lettres)
  • L'italie des années de plomb, Le terrorisme entre histoire et mémoire, ouvrage dirigé par Marc Lazar et Marie-Anne Matard-Bonucci (éditions Autrement)
  • L'italie sur le fil du rasoir, de Marc Lazar (éditions Perrin)
  • Brigades Rouges, L'histoire secrète des BR racontée par leur fondateur, entretien avec Giovanni Fasanella, mené par Alberto Franceschini (éditions Panama
  • Une histoire du terrorisme, de Michaël Prazan (éditions Flammarion enquête)

La programmation musicale

  • Stealth - Judgement day
  • Lucio Battisti - Il mio canto libero
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.