8 novembre 1942, les GI’s débarquent en Algérie et au Maroc alors sous la coupe de Vichy : premier revers stratégique pour les forces de l’Axe. À Alger, la confusion règne. Les Américains adoubent l’Amiral Darlan, « dauphin » de Pétain, un traître à la tête de la France libre. Le 24 décembre 1942, il est assassiné.

29 août 1941, le maréchal Pétain, chef du gouvernement avec l'amiral François Darlan visitant un marché aux bestiaux à Vichy
29 août 1941, le maréchal Pétain, chef du gouvernement avec l'amiral François Darlan visitant un marché aux bestiaux à Vichy © AFP / INTERNATIONAL NEWS PHOTOS (INP)

Le sujet a suscité maintes polémiques, et aujourd’hui encore, près de 80 ans après les faits, le mystère demeure : qui a réellement commandité le meurtre de Darlan ? Les gaullistes, les monarchistes, ou bien quelque service secret  manipulateur des uns et des autres ? L’assassin, pourtant, est connu, arrêté sur-le-champ, pris en flagrant délit. Il s’appelle Fernand Bonnier de la Chapelle, il a 20 ans et un sacré courage. Condamné à mort, il est exécuté en moins de quarante-huit heures. Mais cette exécution ressemble beaucoup à un second assassinat... Si bien qu'à l'issue de ces événements, la question demeure entière : qui a tué l’amiral Darlan

Un récit documentaire de Margaux Opinel 

Invitée : 

L'historienne Bénédicte Vergez-Chaignon.  En 2019, elle signe une biographie inédite de Fernand Bonnier de la Chapelle : "Une Juvénile Fureur, Bonnier de la Chapelle l'assassin de l'amiral Darlan", paru chez Perrin (2019)

Programmation musicale : 

  • Leonard Cohen : The partisan (1969)
  • Maurice Fanon : Le fusillé (1968)
  • Matt Berninger : One more second (2020)
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.