Aujourd’hui, retour sur la venue de Yasser Arafat, président de l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine) à Paris, le 2 et 3 mai 1989.

les experts français concluent à la mort naturelle d'arafat
les experts français concluent à la mort naturelle d'arafat © reuters

En décembre dernier, l’Assemblée Nationale a voté la reconnaissance de l’Etat Palestinien, ouvrant une nouvelle fois le dossier du Proche-Orient, que chaque gouvernement reçoit toujours un peu plus épais depuis plus d’un demi-siècle. L’histoire du peuple palestinien, sans terre et sans Etat, c’est aussi une passion française, un sujet de débat très vif au sein même de la société. Sur ces guerres au Proche-Orient, entre Arabes et Israéliens, on a beaucoup lu, débattu. On a manifesté parfois, on a signé des pétitions, des appels contre toutes ces violences perpétrées au Proche-Orient.

Ce voyage en France de Yasser Arafat en 1989, a marqué les esprits et fait penser à une paix possible… 27 ans plus tard, la situation n’a pas évolué… d’aucuns diront qu’elle a même empiré.

### Invité Nous recevrons en deuxième partie **Leïla Shahid** . Elle fut, de 1994 à 2005, la déléguée générale de l'Autorité palestinienne en France, puis, de 2005 à 2015, ambassadrice de la Palestine auprès de l'Union européenne, de la Belgique et du Luxembourg . ### Aller plus loin Réécoutez l'interview réalisée avec Jean-Pierre Filiu au cours de la première diffusion de cette émission consacrée à la visite de Yasser Arafat en 1989 :
## Les liens [Affaires sensibles : découvrez l'appli](http://affaires-sensibles.franceinter.fr/desktop) Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.