Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, l’histoire d’un clan qui a fait trembler la Corse pendant 30 ans : la Brise de Mer.

2 mai 2002, Francis Mariani, l'un des chefs présumé du gang corse de la Brise de Mer, dans le box des accusés au tribunal correctionnel d'Ajaccio
2 mai 2002, Francis Mariani, l'un des chefs présumé du gang corse de la Brise de Mer, dans le box des accusés au tribunal correctionnel d'Ajaccio © AFP / OLIVIER LABAN-MATTEI

L'histoire commence au tout début des années 80. Les protagonistes : une poignée de jeunes truands qui rêvent d’adrénaline et d’argent facile. Et qui vont très vite s’avérer des braqueurs hors pair, doublés de tueurs sans pitié. Avant de dériver vers des pratiques mafieuses et mettre tout le Nord de l’île en coupe réglée.

Comment ce qui n’était à l’origine qu’une bande de malfrats a-t-elle pu échapper à la justice et devenir “l'organisation la plus malfaisante de France” - comme la désignera l’avocat général d’un procès médiatique ? Le talent criminel ne fait pas tout. En commettant leur méfaits à demeure, les membres de la Brise ont fait de la Corse un sanctuaire inviolable. Et ils ont sans doute bénéficié d’appuis politiques et policiers qui leur ont assuré, un temps, leur quasi-invulnérabilité. 

Mais “la mafia est un phénomène humain et comme tous les phénomènes humains, elle a un commencement, une évolution et elle connaîtra aussi une fin”, disait Giovanni Falcone, juge antimafia sicilien. La Brise de Mer connaîtra la sienne à la fin des années 2000, dans une sanglante guerre fratricide, elle qui avait pourtant su rester soudée pendant trois décennies. 

Un récit documentaire de Héloïse Rambert 

Invité : 

Le journaliste du Monde spécialiste du Milieu corse, Jacques Follorou. Il a publié : 

Pour aller +loin : 

Vendetta. Les héritiers de la Brise de Mer, de Violette Lazard et Marie Galland, chez Plont (2020) 

Programmation musicale : 

  • Pierre Gambini : Ciuciarella blues (2012)
  • A Filetta : Affrescu (2000)
  • Barbara Carlotti : Le retour (2020)
L'équipe