Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose « Albert Camus, le discours de Stockholm ». Une émission écrite par Vincent Dheygre

L'écrivain français Albert Camus reçoit officiellement le Prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1957, à Stockholm,.
L'écrivain français Albert Camus reçoit officiellement le Prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1957, à Stockholm,. © AFP / STF/PRESSENS BILD/

Une émission proposée par Christophe Barreyre

Écrite par Vincent Dheygre

Réalisée par Baptiste Guiton

Albert Camus est né le 7 novembre 1913 en Algérie. Il ne connait pas son père qui meurt au combat en France en octobre 1914. Sa mère, en partie sourde, ne sait ni lire, ni écrire. Aussi est-il élevé à la dure par sa grand-mère dans un quartier populaire. Comment « ce petit truand d’Alger » dixit Jean-Paul Sartre, va-t-il devenir une figure majeure du XXème siècle ?

Ecrivain, dramaturge, philosophe, romancier, essayiste et nouvelliste, il est aussi journaliste engagé dans la Résistance, et militant proche des libertaires après la libération.

En 1957, amis et détracteurs le pressent de prendre publiquement position sur la guerre d’Algérie. Lui, sur ce sujet, a récemment fait vœu de silence, considérant que chaque mot ne peut qu’ajouter à la violence. Un évènement va finalement l’obliger à s’exprimer à nouveau sur le conflit.

NOTRE INVITE : Olivier Todd

Olivier Todd le 30 mars 2011
Olivier Todd le 30 mars 2011 © Maxppp / Dylan MEIFFRET/PHOTOPQR/NICE MATIN

Ecrivain et journaliste, Olivier Todd est une figure de premier plan dans le monde intellectuel français, et sa personnalité complexe, son regard aigu en font un observateur exceptionnel. Il a collaboré au Nouvel Observateur dès sa création, puis collabore à differents journaux anglais et à la BBC. En 1969 il quitte le nouvel Obs et rejoint la télévision et Desgraupes pour le magazine Panorama. Il revient à l’Obs et suit la guerre du Vietnam. En désaccord avec la rédaction, il quitte le nouvel Obs et rejoint l’Express. En parallèle à sa carrière de journaliste il écrit plusieurs livres dont les célèbres biographies de Camus en 1996 et de Malraux en 2001, les deux chez Gallimard.

LE SCÉNARISTE : Vincent Dheygre

LE SCÉNARISTE : Vincent Dheygre
LE SCÉNARISTE : Vincent Dheygre © Radio France / Christophe Barreyre

Vincent Dheygre est auteur et metteur en scène. Il est l’auteur de Le Roi est mort publiée aux éditions de la Traverse mais aussi d’une dizaine d’œuvres dramatiques dont out of memory éditée récemment à l'Harmattan. Il dirige le Théâtre de l’otium depuis 1992, et a signé une vingtaine de mises en scène. Il a également administré Le théâtre 95, scène conventionnée aux Ecritures contemporaines. Son théâtre traite des conséquences de la politique sur la vie intime des individus.

Générique de l’équipe :

Prise de son/montage/mixage :

  • Claude Niort
  • Emmanuel Armaing

Bruitage :

  • Bertrand Amiel

Assistant à la réalisation :

  • Lélio Plotton

Réalisation :

  • Baptiste Guiton
Le réalisateur et un acteur en plein travail
Le réalisateur et un acteur en plein travail © Radio France / Christophe Barreyre

Et avec :

  • Yannick Choirat : Albert Camus
  • Julien Campani : Michel gallimard
  • Florence Le Corre : France Faure
  • Elodie Colin : Mette Ivers
  • Antoine Sastre : Le journaliste
  • Bili Jacob : Patricia Blake
  • Françoise Cousin : narratrice
Le réalisateur
Le réalisateur © Radio France / Christophe Barreyre
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.