Fabrice Drouelle revient sur le scandale de l’attribution de la coupe du Monde 2022 au Qatar. De QatarGate à FIFAGate, le scandale va faire trembler toute la planète football !

Le Président de la FIFA Joseph S. Blatter donne le trophée à l'émir du Qatar
Le Président de la FIFA Joseph S. Blatter donne le trophée à l'émir du Qatar © Maxppp / WALTER BIERI/EPA/MaxPPP

Voilà plus de 5 ans que circulent dans la presse les rumeurs les plus folles et les éléments les plus troublants autour des conditions dans lesquels le Qatar, minuscule et richissime émirat perdu dans le Golfe Persique, a obtenu en décembre 2010 le droit d’organiser une Coupe du Monde de Football ! Oui vous avez bien entendu… Une coupe du Monde de football en plein désert !

Si cette histoire n’était pas vraie, on pourrait aisément en rire. Comment, en effet, un si petit pays ne possédant aucune culture footballistique, et où il fait l’été plus de 50 degrés, pourrait se porter sérieusement candidat à l’organisation d’une telle compétition ? Et le cas échéant, comment pourrait-il remporter la mise devant un parterre d’autres candidats infiniment plus légitimes et plus sérieux ?

Caricatural par biens des aspects, l’affaire du « Qatargate » (comme l’ont habilement surnommé les journalistes de France Football) est la partie visible d’un iceberg géant que le grand public connait sous le nom de « planète FIFA » (La Fédération Internationale de Football Association).

Car derrière cette affaire d’arrangement pour l’attribution d’une Coupe du Monde, on découvre l’ampleur d’un mal qui ronge le monde du football et de sa puissante organisation. Celui des affolantes pratiques d’arrangements, de manquements à l’éthique, d’entorses aux règlements, d’influences diverses et de pratiques de corruption qui animent depuis des décennies ses dirigeants. Un système que la justice américaine ira même jusqu’à qualifier de mafieux…

Maquette du stade pour la coupe du monde de football 2022 au Qatar (2010)
Maquette du stade pour la coupe du monde de football 2022 au Qatar (2010) © Reuters / Fadi Al-Assaad

Invité

Pour revenir avec nous sur cette affaire, nous recevrons en seconde partie d’émission, le journaliste et directeur de la rédaction du quotidien l’Équipe, Jean-Philippe Leclaire.

Il est l’auteur, il y a quelques mois, d’un fantastique ouvrage consacré à Michel Platini et aux coulisses de la FIFA, un livre intitulé « Platoche, gloire et déboire d’un héros français » paru aux éditions Flammarion-Enquête.

Archive INA

Retour sur les déclaration du président de la FIFA, Joseph Blatter, qui semble regretter désormais le choix du Qatar pour l'organisation de la coupe du monde de football 2022. Ce choix aurait été effectué sous la pression de la France et de l'Allemagne. Par ailleurs, des soupçons de corruption pèsent sur la FIFA en raison des chaleurs caniculaires règnant au Qatar.

Une émission à suivre, commenter et partager sur Facebook.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.