Sabotages SNCF : Tarnac bouclé par la gendarmerie
Sabotages SNCF : Tarnac bouclé par la gendarmerie © Vincent Moulin

Le 7 novembre 2008, des fers à béton sont retrouvés sur des caténaires de lignes TGV notamment à Dhuisy en Seine et Marne. Le lendemain, près de 20 000 personnes restent à quai suite à des retards de plus de cent cinquante trains. Quatre jours seulement après les faits, le 11 novembre, un communiqué du Ministère de l’Intérieur déclare l’arrestation à l’aube des présumés saboteurs, membres de l’ultra gauche. Cela fait bientôt six ans que cette annonce du Ministère de l’Intérieur a eu lieu et pourtant l’affaire si rapidement et fièrement menée court toujours. Six ans où le parcours, les rencontres, les amours, les lectures, les voyages, les idées politiques, la vie de neufs inculpés ont été disséqués, analysés, présentés sous les projecteurs des Ministères et des médias. Tout ça pourquoi ? Ont-ils été condamnés ? Quelles étaient les preuves ?

Invité

En seconde partie d’émission, nous recevons le journaliste Laurent Borredon du Monde , auteur du blog Tarnac une instruction française - pour revenir avec lui sur l'instruction qui vient de se clore.

Reportage

Six ans après, que reste-t-il de cette affaire à Tarnac ? Un reportage de Gaylord Van Wymeersch .

► Une émission à suivre, commenter et partager surFacebook.

Les liens

Le blog de Laurent Borredon

Le blog de David Dufresne - Magasin général

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.