Le 17 mars 1951, âgée de 24 ans, Pauline tue son ancien amant de trois balles de revolver et provoque dans l'opinion publique un déferlement de haine...

Pauline Dubuisson à son procès le 18 novembre 1953, où elle est jugée pour le meurtre de son amant Félix Bailly
Pauline Dubuisson à son procès le 18 novembre 1953, où elle est jugée pour le meurtre de son amant Félix Bailly © AFP / INTERCONTINENTALE

« Ravageuse », « garce » ,« orgueilleuse », « perverse », « manipulatrice » : surenchère des adjectifs. Policiers, juges, journalistes, opinion publique rivalisent, en effet, pour dresser, à charge, toujours, le portrait de cette jeune femme, comme si leur intention ultime était d’exclure Pauline Dubuisson de la communauté des hommes, en faire un « monstre », pour précisément, sauver l’humanité. Mais qu’a-t-elle bien pu faire pour mériter cela ? …

Le 17 mars 1951, elle a vingt-quatre ans et elle tue son ancien amant, Félix Bailly, de trois balles de revolver. Son procès cristallise une tension inédite. Parce que derrière ce drame, la personnalité et le parcours de Pauline Dubuisson plongent les Français dans une histoire encore récente et douloureuse : La Seconde Guerre mondiale et les années d’Occupation.

Pendant près de soixante ans, ce fait divers aux multiples rebondissements a inspiré de nombreux livres, enquêtes, romans, un film, et même une pièce de théâtre. Pendant près de soixante ans, des erreurs, des rumeurs, des contre-vérités ont été reprises, relayées, amplifiées.

Il y a deux ans, un écrivain, Philippe Jaeneda, s’est replongé dans cette affaire. Il a repris le dossier, enquêté, fouillé, recoupé toutes les archives et les témoignages. Il a en a tiré un roman, La Petite Femelle, aux éditions Julliard, dans lequel il donne à lire une toute autre version que celle défendue jusque-là et dont nous parlerons avec lui en seconde partie d’émission.

Invité : Philippe Jaenada

Notre invité Philippe Jaenada vient de faire paraître La serpe, aux éditions Julliard. Vous pouvez également consulter son blog

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Programmation musicale:

  • Edith Piaf "Non, je ne regrette rien"
  • Jorja Smith "Beautiful little fools"
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.