Robert Faurisson a incarné l'idéologie négationniste à la fin des années 70, elle n'a cessé de diffuser son discours tout au long des décennies qui ont suivi.

Robert Faurisson, écrivain révisionniste, arrive le 27 février 1998 au tribunal correctionnel de Paris, où il vient apporter son soutien à Roger Garaudy, poursuivi pour contestation de crimes contre l'humanité
Robert Faurisson, écrivain révisionniste, arrive le 27 février 1998 au tribunal correctionnel de Paris, où il vient apporter son soutien à Roger Garaudy, poursuivi pour contestation de crimes contre l'humanité © AFP / MICHEL GANGNE

D’abord qu’est-ce que le négationnisme ?

Et bien il s’agit d’un discours qui nie le génocide des juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale. Et il s’applique tout autant à la volonté d’extermination du IIIème Reich qu’à l’emploi des chambres à gaz.

Il s’agit donc de nier la réalité de cet anéantissement systématique, massif, et industriel de la communauté juive. L’holocauste ne serait que le « plus gros mensonge du XXème siècle », fomenté par les juifs pour culpabiliser l’Occident et légitimer la création de l’État d’Israël.

En France, c’est un homme en particulier, Robert Faurisson, qui a porté et incarné cette idéologie. Médiatisé à la fin des années 70, il n’a cessé de diffuser son discours tout au long des décennies qui ont suivi. Face à ce délire coupable, cet attentat contre la mémoire et le respect des victimes, les historiens, la justice, la société civile ont dû réagir.

Il a fallu combattre Faurisson par la réflexion, la connaissance, la loi, pour dévoiler les ressorts de ce qui n’est, en réalité, qu’une expression supplémentaire de l’antisémitisme.

Invité : Dominique Albertini

En seconde partie d’émission, nous recevons le journaliste Dominique Albertini auteur en septembre d’une enquête avec le journaliste David Doucet sur La Fachosphère _publiée par Flammarion.

Nous reviendrons avec lui sur le discours négationniste et sa portée sur le net.

**[Aller plus loin

](https://www.franceinter.fr/emissions/affaires\-sensibles/affaires\-sensibles\-07\-decembre\-2015)**

Lors de sa première diffusion, le 7 décembre 2015 notre invitée Valérie Igounet est a réécouter ici. Historienne à l’Institut d’histoire du temps présent, spécialiste du négationnisme et de l’extrême-droite en France. Elle a notamment écrit Robert Faurisson, portrait d’un négationniste aux éditions du Seuil et a co-écrit avec Michaël Prazan le film Les Faussaires de l’histoire .

Affaires sensibles : une émission de France Inter en partenariat avec l’INA… Celle-ci en particulier a aussi été réalisée en partenariat avec le quotidien Libération, avec l’appui des documentalistes de Radio France et de l’INA

La lecture que vous avez pu entendre a été faite par Philippe Pierrard.

Programmation musicale : Agnès OBEL "Words are dead", François & THE ATLAS MOUNTAINS "La vérité"

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.