Une fiction proposée par Christophe BarreyreEcrite par Nicolas Flesch

et réalisée par Benjamin Abitan.

Michel Foucault le 5 novembre 1979
Michel Foucault le 5 novembre 1979 © corbis / Bettmann/CORBIS

Extrait du scénario de Nicolas Flesh :

« Tirons parti de ce coup de théâtre — entendons-nous, moi aussi je trouve ça rasoir les voix-off, croyez bien que je sois confus d'interrompre votre docu-fiction mais je n'ai pas non plus pour habitude de manquer à mes devoirs. En cet été de 1975, donc, Michel Foucault a 49 ans. Après avoir été élève puis professeur à l'Ecole Normale Supérieure, il a déjà publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels : Histoire de la folie à l'âge classique en 1961, Les mots et les choses en 1966, L'archéologie du savoir en 1969. Il a été élu au Collège de France en 1970, il intervient régulièrement dans la presse, il est un intellectuel de renommée internationale qui s'intéresse aux marginalités, aux luttes des minorités, à la parole de l'anonymat, son travail porte sur la libération et la création de soi, son domaine d'intervention privilégié est la prison. »

Scénariste : Nicolas Flesh

Nicolas Flesch

auteur-acteur-aède

De ses expériences dans des groupes bastringues, Nicolas tire sa vocation : il ne sera pas chanteur. Il passe dès lors à la prose, s'occupant avec des études de socio, des boulots (factotum, technicien de sinistre, cantinier, couvreur, barman...), des batailles avec les gendarmes mobiles. Par accident il trouve son truc, dire sa prose, qu'il s'en va sitôt fourbir dans les squats, les bars, sur les places de villages, les premières parties des concerts... Il fait l'aède tout seul mais travaille aussi avec d'autres acteurs et des musiciens (Fantazio, Surnatural Orchestra, Hélène Viaux, Baptiste Bouquin...). Aussi, il co-anime des festivals (Le Baiser), des cabarets (Le Grand Gâchis), pour fabriquer du collectif.

Pour la radio, avec ses camarades feuilletonnistes, Wladimir Anselme, Armelle Dumoulin et Benjamin Abitan, Nicolas a notamment co-écrit LA VÉSICULE MERVEILLEUSE , un feuilleton France Culture. Il a été reçu en résidence avec Fantazio chez Arté Radio. Pour France Inter, il a écrit le pulp MORT A DEMI .

Ces temps-ci, on peut l'entendre dire, solo ou accompagné par Pierre Le Bourgeois & Animaux Vivants, TECHNICIEN DE SINISTRE - LES TRIBULATIONS D'UN LOSER DANS PARIS QUI SCINTILLE PAS, l'épopée low-coast d'un décontaminateur de sites sinistrés.

Parmi ses collaborations actuelles on peut également citer celle avec Thomas Suire et Jacques de Candé du groupe post-industiel-synthpunk-electowave-neo-dada INFECTICIDE , avec lesquels Nicolas fomente LE __ MYSTÈRE DE L'INSECTE EXTRA-TERRESTRE ...

Nicolas Flesh
Nicolas Flesh © Radio France

https://www.facebook.com/nicolas.flesch.9

Notre invitée : Judith Revel

Professeure de philosophie contemporaine à l’université Paris Ouest Nanterre-La Défense (laboratoire Sophiapol, EA3932).

Membre du bureau scientifique du Centre Michel Foucault et du Conseil scientifique de l’IMEC. Co-directrice scientifique du projet « Discipliner l’archive ? » (2016-2018) dans le cadre du LABEX « Les passés dans le présent ».

Spécialiste de la pensée contemporaine française, et en particulier de celle de Michel Foucault, ses travaux portent actuellement sur la philosophie après 1945, et sur la manière dont, au croisement de la réflexion politique, de l'historiographie et de l'esthétique, une certaine pratique de la philosophie a tenté de problématiser sa propre situation historique et la possibilité d'intervenir au cœur du présent.

A également beaucoup travaillé sur les rapports entre philosophie et littérature, et sur le lien entre expérimentation politique et expérimentation littéraire.

Derniers ouvrages parus :

- Michel Foucault. Une pensée du discontinu (Mille et une nuits/Fayard, 2010) ;

  • avec F. Brugère, G. le Blanc, M. Gaille, M. Foessel et P. Zaoui, Dictionnaire politique à l’usage des gouvernés (Bayard, 2012) ;

  • Foucault avec Merleau-Ponty. Ontologie politique, présentisme et histoire , Paris, Vrin, coll. « Philosophie du présent », 2015.
Judith Revel
Judith Revel © Radio France

Générique :

Avec :

Michel Foucault : Robert Cantarella

Thierry Voelzel, 20ans : Pierre-Felix Gravière

La détenue : Nadège Prugnard

La voix Off : Clémence Bucher

Et Thierry Voelzel aujourd'hui depuis Saïgon

Bruitages: Patrick Martinache

Prise de son, montage, mixage: Delphine Baudet et Célia Dufour

Assistante à la réalisation: Clémence Bucher.

Réalisation: Benjamin Abitan

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.