Une fiction écrite par Charif Ghattas, réalisée par Benjamin Abitan. Un moment de la vie de Bob Dylan, quand il écrit et compose le titre « Hurricane » dans lequel il prend la défense du boxeur noir Rubin Carter accusé d'un triple meurtre. Invité Nicolas Rainaud auteur de deux livres passionnants sur Dylan.

Bob Dylan sur scène au Feijenoord Stadion, à Rotterdam, en Hollande, lors de sa tournée mondiale «Still On The Road»
Bob Dylan sur scène au Feijenoord Stadion, à Rotterdam, en Hollande, lors de sa tournée mondiale «Still On The Road» © Getty / Gijsbert Hanekroot / Redferns

Bob Dylan, compositeur, rockeur, rebelle...une légende ! Il est l’un des musiciens les plus influents, précurseurs et inspirés de notre temps.

Avec Cinquante ans de carrière et autant d’albums vendus, Dylan est l’un des artistes américains ayant le plus influencé la musique des années 70 mais également les générations suivantes. Bob Dylan est né le 24 mai 1941 à Duluyh dans le Minnesota sous le nom de Robert Allen Zimmerman. Il grandit dans une famille juive qui a fui les progroms d’Europe de l’Est. A 14 ans Dylan achète sa première guitare et se passionne pour Elvis Presley.

Country, rock et protest song… Dylan a toujours été la référence, ses chansons, textes et musique, son style, sa voix. Avec son folk-rock lettré, ses lunettes noires, et sa voix rugueuse le chanteur devient une légende vivante de la musique populaire américaine du XX eme siècle. Du troubadour folk des cabarets de Greenwich Village à New York, à l’aube des années 60 jusqu’à la superstar décorée en 2012 par un de ses fans,  Barack Obama ! Le président américain prononçait ces mots : « dès ses 23 ans, la voix de Bob, avec son poids, sa puissance graveleuse unique,  avait redéfini non seulement le son de la musique mais aussi le message qu’elle portait et ce qu’elle faisait ressentir aux gens » !

Si Dylan a traversé tous les styles de musiques il n’est pas avare de références littéraires, de Steinbeck à Salinger en passant par Kerouac et Miler. Henri Miller dont Dylan aime bien répéter cette phrase : «  le rôle de l’artiste est d’inoculer la désillusion. » Et Bob Dylan  lui-même avec une constance admirable depuis toujours s’est fait le messager de la lucidité et de la désillusion.

En 2016 à 75 ans Bob Dylan obtenait le prix Nobel de littérature pour ses chansons, textes poétiques qui appartiennent aujourd’hui au patrimoine de la chanson américaine. C’est alors le premier musicien à recevoir ce prix !

petit retour en arrière

En 1963 il participe à la marche sur Washington avec Martin Luther King et fait de la chanson Blowin’in the wind un hymne de la lutte pour les droits civiques. Une décennie plus tard, Bob Dylan sort le titre Hurricane dans lequel il prend la défense du boxeur noir Rubin Carter accusé de meurtre de trois personnes et qui sera finalement libéré en 1986 après 19 années de prison. C’est l’histoire de cette chanson que la fiction nous raconte.

Extrait du scénario

Carter : Tu devrais pas fumer. C’est de la merde. De l’esclavage. Tu ne ressembles pas à un esclave. Tu ressembles à un homme libre. Agis comme tel, c’est le conseil que je peux te donner. 

Dylan : Disons que je suis un homme libre qui fume, ok ? 

Carter, sourit : Ok, ok. J’arrête da faire le vieux sage. 

Dylan : J’aime autant. 

Carter : Je réfléchis beaucoup ici. Je médite. Mes journées sont méticuleusement agencées selon des règles précises, un enchaînement de tâches à accomplir, avec chaque jour la même rigueur, la même concentration, la même… 

Dylan : Sagesse. 

Carter : Un peu, oui. 

Dylan : Malgré toi. 

Carter : Un peu. Aussi. 

Dylan : Je peux te demander une faveur, Rubin ? 

Carter : Je t’écoute. 

Dylan : Je voudrais que tu me dises ce qui s’est passé. 

Carter : T’as lu mon livre non ? 

Dylan : Dans les yeux. Je voudrais que tu me le dises en me regardant droit dans les yeux. 

Carter : Tu fais comme tous les Blancs, c’est ça. 

Dylan : Non. Je fais comme je peux pour comprendre. 

Carter : Qu’est-ce que tu ne comprends pas jusque là. Hein ? Je suis noir. Un putain de négro avec une grande gueule et de l’acier dans les poings. Putain qu’est-ce que tu ne comprends pas ? J’ai été condamné par un jury composé uniquement de Blancs. Un Noir qui réussit et qui prend fait et cause pour les Noirs de ce pays, ça ne passe pas, tu vois, ça ne passe pas, les Blancs, ils n’aiment pas ça. Ça les met en rogne. Qu’est-ce que tu veux savoir, merde ? Les faits ? C’est ça tu veux des faits ? Tu viens jusqu’ici pour me voir et me demander de te convaincre. T’aurais pu te contenter de lire les journaux, ou de parler à Richard, ça t’aurait économisé le déplacement et moi une déception supplémentaire. T’es Bob Dylan et tu veux une explication. T’es Bob Dylan, merde, t’as pas un peu d’instinct, un peu de flair, d’intuition. Je croyais que toi et moi on était des animaux, tu comprends. Je t’ai envoyé mon livre parce que je sais qui tu es. Je sais que des gens t’écoutent et que tu toi aussi, tu sais les écouter. 

Dylan : Justement. 

Carter : Justement quoi ? 

Dylan : Justement, je veux t’écouter me raconter ton histoire. 

Invité Nicolas Rainaud

Nicolas Rainaud, écrivain
Nicolas Rainaud, écrivain © Radio France / Valérie Priolet

Nicolas Rainaud a 34 ans et vit à Paris. Diplômé de Sciences Po, il est responsable plaidoyer chez Equipop, organisation non gouvernementale qui promeut les droits des femmes et des filles. Il a débuté en 2010 un cycle romanesque intitulé "Le goût de l’inachevé". Il a par ailleurs publié deux ouvrages aux éditions Le Mot et le Reste : Figures de Bob Dylan, paru en 2009, est un essai croisant l’œuvre de Dylan avec plusieurs thématiques, notamment celle du Temps. Not Dark Yet : Chansons de Bob Dylan, ouvrage de 500 pages sorti en 2015 et réédité en 2016, est un travail de fond répertoriant l’ensemble de l’œuvre, chanson par chanson, de leur conception à leurs métamorphoses sur scène.

Le scénariste Charif Ghattas

Charif Ghattas à retrouver ici et aussi ici.

Générique

Hurricane de Charif Ghattas

Avec:

  • David Houri
  • Blade AliMBaye
  • Yannick Choirat
  • Tristan Cottin
  • Et Anne Paris
  • Bruitage : Elodie Fiat
  • Prise de son, montage et mixage : Bastien Varigault et Olivier Dupré
  • Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu
  • Réalisation : Benjamin Abitan

Programmation musicale:

Bob Dylan : Hurricane

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.