En 2017, l’Amérique découvre avec effroi qu’une communauté de développement personnel a lavé le cerveau de centaines d’adeptes après les avoir coupés de leurs proches. Certaines femmes ont même été marquées au fer des initiales du gourou.

Nexium, secte d'esclaves sexuelles - captures d'écran issues du journal de 13h15 présenté par Laurent Delahousse sur France 2 samedi 21 juillet 2019
Nexium, secte d'esclaves sexuelles - captures d'écran issues du journal de 13h15 présenté par Laurent Delahousse sur France 2 samedi 21 juillet 2019 © Radio France / Stéphanie Valois

Le pseudo cercle philosophique créé en 1998 par un américain parti de pas-grand-chose, Keith Raniere, cachait en fait une secte dans la secte. Une société secrète féminine où des esclaves sexuelles étaient recrutées pour se soumettre aux folies de ce  criminel. En vingt ans, Keith Raniere a tissé sa toile de prédateur au point de détruire la vie de dizaines de femmes.
 

Un récit documentaire de Constance Vilanova 

Invité : 

Thomas Urbain, journaliste pour l'AFP à New York qui a suivi l’affaire aux Etats-Unis.

Programmation musicale : 

  • Goldfrapp : Happiness (2008)
  • Fka Twigs : Fallen alien (2019)
  • London Grammar : _Lose your head (_2021)
L'équipe