Rediffusion

Cette affaire a coûté tant de défaites électorales à la droite : la fameuse guerre des chefs, qui semble être consubstantielle à la droite française... Son dernier avatar étant l'affaire Clearstream, et la lutte quasi-shakespearienne que se sont livrés Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin. Tant d'autres épisodes ont marqué cette famille politique qui s'est si souvent déchirée au moment où il lui fallait se rassembler, offrant sur un plateau la victoire à la gauche.

25 août 1976, Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac
25 août 1976, Valéry Giscard d'Estaing et Jacques Chirac © Keystone Pictures USA/ZUMAPRESS/MAXPPP

Pire encore, les déchirements de la droite se sont consciencieusement déroulés sur le mode de la violence, du meurtre symbolique. Dans ce panthéon du polar politique, la lutte sans merci et sans principe que se sont livrés des années durant, Messieurs Chirac et Giscard d'Estaing, deux personnalistes que tout opposait, sauf l'ambition... la même, avec la même pugnacité, fait figure de référence. On ne laisse pas deux fauves dans la même cage... Ainsi, la présidentielle de 1981 va-t-elle offrir un scénario à côté duquel la cour du Louvre sous Catherine de Médicis apparaît comme une aimable plaisanterie.

### **► Une émission à suivre, commenter et partager sur** [**Facebook** ](https://www.facebook.com/pages/Affaires-sensibles/731521173563624?ref=hl)**.** ## Les liens [Affaires sensibles : découvrez l'appli](http://affaires-sensibles.franceinter.fr/desktop) Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.