C’est l’histoire d’un drame contemporain et récurrent : une usine qui ferme malgré les bénéfices. Le 16 septembre 2020 : Bridgestone, numéro un mondial du pneumatique, annonce sans crier gare qu’il ferme son unique site de production français, à Béthune, jetant 863 salariés dans l’inconnu, 2000 avec les sous-traitants.

Manifestation contre la fermeture annoncée de l'usine de pneumatiques Bridgestone de Béthune, à Béthune, le 04 Octobre 2020.
Manifestation contre la fermeture annoncée de l'usine de pneumatiques Bridgestone de Béthune, à Béthune, le 04 Octobre 2020. © AFP / Hans Lucas

Au Japon, au siège de la maison mère, la nouvelle aurait dû passer presque inaperçue. On se justifie vaguement en disant que là-bas, dans cette lointaine ville du Pas-de-Calais, la productivité était devenue trop faible. Depuis plusieurs années, on a d’ailleurs sciemment organisé la faillite. Le processus est bien connu : on arrête d’investir, on réduit petit à petit les effectifs et puis on délocalise là où la main d’œuvre coûte moins cher. Rien de neuf, hélas, chez les vaincus de la mondialisation. Mais, au milieu de la litanie des plans sociaux dues à la crise du coronavirus, celui de Bridgestone va prendre toute la lumière et provoquer une réaction aussi sévère qu’immédiate du gouvernement français.

À quoi bon ? On se pose encore la question en se souvenant des luttes passées, Continental, Goodyear, Whirpool… À chaque fois, le scénario se répète – celui de l’impuissance de l’État face à la désindustrialisation. Alors, à défaut de repreneurs, c’est le PSE : le plan de sauvegarde de l’emploi, nouvel euphémisme des anciens « licenciements collectifs ». Les mots changent, la tragédie reste la même.

Un récit documentaire de Margaux Opinel

Invité : 

Fiodor Rilov, avocat en droit social qui, après les Contis, les Goodyear et les Whirpool, défend aujourd’hui « Les Affranchis de Bridgestone », un collectif de salariés décidé à poursuivre leur lutte devant les tribunaux.

Programmation musicale : 

  • Alex Beaupain : Cours camarade (2019)
  • Cyril Mokaiesh : La loi du marché (2016)
  • Feu Chatterton : Compagnons (2021)
L'équipe