Aujourd’hui dans Affaires sensibles, à l’occasion du 10ème anniversaire de sa mort, retour sur l’assassinat d’Alexandre Litvinenko (nov 2006)

 Alexander Litvinenko, à l'unité de soins intensifs de l'University College Hospital le 20 novembre 2006 à Londres, en Angleterre.
Alexander Litvinenko, à l'unité de soins intensifs de l'University College Hospital le 20 novembre 2006 à Londres, en Angleterre. © Getty / Natasja Weitsz

Le 23 novembre 2006, le monde entier découvre à la télévision le visage agonisant d’un individu d’une quarantaine d’année. L’homme est un ancien agent du KGB réfugié à Londres et désormais cloué sur un lit d’hôpital. Son histoire est digne d’un roman d’espionnage : il est en effet conscient mais condamné à mourir ! Empoisonné par une substance radioactive dont on ne découvrira le nom qu’après sa mort : du Polonium !

Élément qui renforce l’aspect dramatique de l’affaire : durant sa lente et pénible agonie, l’homme participe à l’enquête de Scotland Yard pour retrouver ses propres assassins ! Très vite, un faisceau d’indices oriente la police sur la thèse d’un acte commandité par les services de renseignements russes… Une opération dont le scénario est digne des méthodes d’élimination du temps de la guerre froide !

Quelques semaines seulement après l’assassinat, en pleine rue à Moscou, de la journaliste Anna Politkovskaïa. Le nom d’Alexandre Litvinenko vient s’ajouter à la longue liste de ces dissidents politique russes morts pour s’être opposés publiquement à Vladimir Poutine…

Si le mystère autour de sa mort est désormais résolu. Le dossier d’enquête, lui, reste rempli de zones d’ombre. Un trait caractéristique des affaires qui touchent aux services de renseignements.

Après le récit nous recevrons, la journaliste et réalisatrice Manon Loizeau. Prix Albert Londres, elle l’auteur de nombreuses enquêtes en Russie, notamment sur la guerre en Tchétchénie et la situation dans la région du Caucase. Elle a réalisé en 2008 un documentaire exceptionnel qui revient sur cette affaire Litvinenko. Intitulé « Meurtres en Série au pays de Poutine », elle a été l’une des premières à obtenir le témoignage de certains des protagonistes du dossier… elle nous livrera son témoignage et son analyse sur cette histoire digne d’un roman de John Le Carré !

Vidéo INA :

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.