Automne 1972, le Canard Enchaîné révèle des scandales politico-financiers impliquant des élus du parti au pouvoir, l'UDR. Des trafics d’influence, de la corruption qui salissent la scène politique française. La source ? Gabriel Aranda, conseiller technique discret et sans histoire de l'ancien ministre Albin Chalandon.

Gabriel Aranda, ex-conseiller du ministre Albin Chalandon, et son avocat René Floriot répondent aux questions des journalistes à leur arrivée au Palais de Justice de Paris le 18 septembre 1972.
Gabriel Aranda, ex-conseiller du ministre Albin Chalandon, et son avocat René Floriot répondent aux questions des journalistes à leur arrivée au Palais de Justice de Paris le 18 septembre 1972. © AFP / AFP

Les journalistes ont eu accès grâce à lui à des documents confidentiels démontrant les magouilles immobilières entre élus et entrepreneurs. Pourquoi Gabriel Aranda est-il allé livrer de tels secrets à la presse ? Personne ne le sait avec certitude.  Mais une chose est sûre, celui que l’on surnomma ensuite l’Archange, vient de lancer une bombe. Des politiciens corrompus, des promoteurs immobiliers véreux, un lanceur d’alerte aux motivations suspectes : tous les éléments sont réunis pour une affaire, décidément, très sensible... 

Un récit documentaire de Juliette Prouteau 

Invité : 

Erwan Seznec, journaliste économique, auteur et co-auteur de plusieurs livres d’enquêtes, il a longuement étudié l’affaire Aranda, à laquelle il a consacré un chapitre dans le livre Histoire secrète du patronat, de 1945 à nos jours, dirigé par Benoit Collombat et David Servenay, sorti en 2009 aux éditions La Découverte.

Programmation musicale : 

  • Matmatah : Marée haute (2017)
  • Jacques Dutronc : Le Responsable
  • Tame Impala : Is it true (2020)
L'équipe