Un scandale dissimulé pendant plus de cinquante ans : le réseau illégal d’adoptions mis en place par l’Espagne franquiste, et perpétué après la mort du dictateur.

Manifestation des victimes du régime franquiste  le 29 septembre 2012 à Madrid.
Manifestation des victimes du régime franquiste le 29 septembre 2012 à Madrid. © AFP / DOMINIQUE FAGET

300 000 : c’est le nombre de bébés qui auraient été soustraits clandestinement à leurs parents biologiques, entre 1939 et le début des années 90, pour être vendus à des familles plus riches, plus catholiques, plus dignes d’élever des enfants, selon les autorités espagnoles d’alors. Ce qui était, sous Franco, une méthode de répression antirépublicaine, devient après la dictature un véritable trafic d’être humain, marqués par des compromissions entre religieux, médecins et fonctionnaires.

Le scandale, jusqu’alors vainement mis en lumière par des journalistes, des victimes et des juges, éclate finalement au cours des années 2000, alors que les nouveaux moyens de communication permettent d’organiser la mobilisation. Des mères retrouvent leurs enfants, après des décennies de quêtes douloureuses. L’Espagne toute entière est contrainte de regarder l’impensable en face: des milliers de vies ont bel et bien été volées, avec le soutien de l’Église et de l’État, sans qu’aujourd’hui encore, personne n’ait jamais été inquiété du côté des coupables.

Retour sur un demi-siècle de mensonges et de tabous, entre drames familiaux, purge idéologique et commerce occulte.

Notre invitée Sandrine Mercier

Sandrine Mercier, journaliste, correspondante en Espagne et au Portugal pour Arte, a réalisé en 2012, avec Juan Gordillo Hidalgo, le documentaire "Donde estas ? Les enfants volés" produit par Veo Productions et Marmita Films (référence ci-bas).

Vidéo INA :

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

Documentation

Programmation musicale:

  • Billie HOLIDAY "God bless the child"
  • Amparo SANCHEZ "Corazon de la realidad"
  • Beth DITTO "Fire"
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.