Aujourd’hui dans Affaires sensibles, le récit d’un assassinat digne d’un film d’horreur ou d’un mauvais film d’espionnage.

Des gens tiennent des photos de Jamal Khashoggi lors d'un événement marquant le deuxième anniversaire de l'assassinat du journaliste dissident saoudien Jamal Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul, Turquie, le 2 octobre 2020.
Des gens tiennent des photos de Jamal Khashoggi lors d'un événement marquant le deuxième anniversaire de l'assassinat du journaliste dissident saoudien Jamal Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul, Turquie, le 2 octobre 2020. © Maxppp / TOLGA BOZOGLU

Le 2 octobre 2018, le journaliste saoudien Jamal Khashoggi se rend au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul. Il doit récupérer un certificat de célibat pour pouvoir se marier à sa fiancée turque Hatice Cengiz. Après des heures d’attente devant le bâtiment consulaire, Hatice Cengiz s’inquiète car son futur mari ne ressort pas. Elle alerte les autorités turques qui déclenchent immédiatement une enquête. On ne reverra plus jamais Jamal Khashoggi.  Le monde entier s’émeut de cette disparation. On demande alors des comptes au royaume saoudien, et à son nouveau prince héritier tout puissant : Mohamed Ben Salmane, dit MBS. Très vite, la presse turque évoque un commando d’une quinzaine de tueurs. Et surtout, la Turquie déclare disposer d’enregistrements audio qui pourrait faire la lumière sur toute cette affaire.

Un récit documentaire d'Adrien Morat 

Invité : 

Stéphane Lacroix, spécialiste de l'Arabie saoudite, enseignant à l'Ecole des affaires internationales de Science Po. Il a publié en 2010 aux Presses Universitaires de France : Les islamistes saoudiens, une insurrection manquée. 

Pour aller + loin : 

Programmation musicale : 

  • Mercan Dede : _Ab-i hayat (_2005)
  • Yelli Yelli : _Liberté (_2020)
  • Piers Faccini : Foghorn calling (2021)
Programmation musicale
  • MERCAN DEDECrossing the bridge - The sound of Istanbul : Ab-i hayat
  • Piers Faccini
    Piers FacciniFoghorn calling2021
L'équipe